Amazon prend son envol à Coteau-du-Lac : création de 500 emplois | VIVA MÉDIA Skip to main content

Le géant mondial Amazon n’aura pas tardé à lancer ses opérations dans le parc industriel ALTA à Coteau-du-Lac.

Lors de l’ouverture du complexe de tri d’Amazon à Coteau-du-Lac, la mairesse Andrée Brosseau a fait la coupure de ruban traditionnelle en présence des représentants de l’entreprise, Anamaria Zammit et Jason Brown, de la directrice générale de DEV, Joanne Brunet, et du préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, Patrick Bousez.

(Photo: Denis Bourbonnais – La Voix Régionale)

Moins de 9 mois après avoir annoncé l’implantation d’un centre de tri à la fine pointe de la technologie, l’entreprise américaine de commerce en ligne a procédé à l’inauguration officielle des installations d’une superficie de 720 000 pieds carrés (66 000 m2), équivalent à 7 terrains de football, mercredi matin.

Quelque 90 employés sont déjà à l’œuvre au complexe de tri qui sera le premier au Canada à intégrer les systèmes robotisés mobiles de gestion des commandes les plus avancés d’Amazon Robotics. Lorsque le centre de tri YUL9 aura atteint son rythme de croisière, d’ici environ 6 mois, de 500 à 600 emplois à temps plein auront été créés.

« La technologie utilisée au centre de tri canadien le plus sophistiqué de l’entreprise, ici à Coteau-du-Lac, permettra à Amazon d’accroître la rapidité et l’efficacité de ses services pour mieux desservir ses clients de l’Est canadien, en plus de rendre l’environnement de travail encore plus sécuritaire », affirme Anamaria Zammit, gérante de site.

Les robots seront opérationnels au cours de la prochaine année dans le vaste entrepôt qui comprend 126 quais de chargement. Les commandes seront préparées à la main jusqu’à la mise en service des infrastructures robotiques les plus perfectionnées au Canada chez Amazon, en 2022.

Les produits qui transiteront par le centre de tri coteaulacois proviendront du centre de distribution d’Amazon à Lachine. Les matières feront ensuite une 3e escale dans la chaîne de fonctionnement, soit au centre de livraison à Laval et éventuellement à Lachine sur la rue Normand. Ce dernier maillon a la responsabilité de transporter le colis à la porte du client.

Salaires de 17,60 $ à 18,10 $ l’heure

La direction d’Amazon Canada préfère garder secret le montant de l’investissement nécessité par l’implantation du complexe de tri à Coteau-du-Lac, se contentant de signifier qu’une somme de 11 milliards $ a été dépensée par l’entreprise en territoire canadien depuis 2010.

La gérante de site Anamaria Zammit assure que les quelque 500 nouveaux emplois créés aux installations de la rue Léon-Malouin, près du chemin de la Rivière-Nord, sont assortis d’une gamme complète d’avantages sociaux offerts dès le premier jour. «Les salaires de départ sont de 17,60 $ à 18,10 $ l’heure », devait-elle spécifier, lors de la période de questions suivant la coupure de ruban traditionnelle par la mairesse de Coteau-du-Lac, Andrée Brosseau.

« L’arrivée d’Amazon révèle que Coteau-du-Lac constitue une place de choix pour s’établir et propulser des affaires, même à l’échelle nationale et internationale », a indiqué Mme Brosseau. « Le parc industriel Alta est l’une des rares à la limite du Grand Montréal à proposer des terrains de grande dimension encore disponibles et prêts à construire. Cette implantation d’envergure vient confirmer notre attraction et notre positionnement sur l’échiquier industriel québécois », d’ajouter la mairesse.

La directrice générale de Développement Économique Vaudreuil-Soulanges, Joanne Brunet se réjouit pour sa part de l’ouverture du plus grand centre de tri robotique en sol canadien. « L’arrivée d’Amazon dans Vaudreuil-Soulanges confirme que la région possède des atouts logistiques indéniables et qu’à titre de porte d’entrée du Québec, elle est stratégiquement positionnée pour rendre plus efficace la distribution des biens dans la région du Grand Montréal », a exprimé Mme Brunet.

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!