Dans le cadre du mois de prévention de la fraude 2019 (mars) la Sûreté du Québec tiendra plusieurs activités de sensibilisation en matière de fraude seront organisées sur l’ensemble du territoire québécois.

Dans le cadre de la 15e édition du Mois de prévention de la fraude. La campagne nationale 2019 se déploiera sous le thème Être vigilant, c’est payant! Chaque année, de nombreux Québécois sont victimes de fraudes, mais la plupart peuvent être évitées en s’informant et en restant vigilants pour les identifier et se protéger efficacement.

Une campagne de prévention primordiale

Plusieurs activités de sensibilisation sont prévues afin de mieux renseigner la population en matière de fraude. Elles visent à rappeler aux citoyens que les fraudeurs font preuve d’une grande habileté et usent d’une variété de stratagèmes pour manipuler leurs victimes. Bien que de nombreuses équipes spécialisées travaillent quotidiennement à combattre les divers types de fraudes, la vigilance et le travail de prévention demeurent les meilleures protections.

Les fraudeurs misent généralement sur la méconnaissance, la vulnérabilité, le sentiment d’urgence et la pression pour arriver à leurs fins. Puisque de nouvelles formes de stratagèmes apparaissent tous les jours, les citoyens doivent adopter des comportements sécuritaires afin de se prémunir contre les fraudeurs. Ils doivent faire preuve d’un scepticisme vis-à-vis les offres trop attirantes, valider l’information, mettre en doute l’appât du gain trop facile et surtout, ne pas céder à la pression. Ces simples gestes peuvent leur éviter plusieurs ennuis.

Plusieurs volets seront abordés. Il est question de la contrefaçon de billets, le vol et les fraudes d’identité, les fraudes par cartes de paiement, les fraudes liées à un paiement urgent, l’arnaque amoureuse et le rançongiciel (fraudes liées aux cryptomonnaies).

Statistiques

En 2018, les fraudes ont occasionné des pertes financières totalisant 17M$ au Québec. À elles seules, les fraudes d’identité ont coûté 5M$ aux victimes québécoises. En 2018, l’arnaque amoureuse a coûté plus de 2M$ aux victimes québécoises âgées de 60 ans et plus.

Des signalements essentiels

Tout acte frauduleux doit être signalé à son service de police local. Rappelons que la fraude est un acte criminel. Qu’elle soit commise sur Internet, par téléphone ou en personne, elle doit être signalée le plus tôt possible aux policiers et au Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501.

Le Centre antifraude du Canada n’estime recevoir qu’un faible pourcentage de plaintes de victimes de fraudes au Canada. Ce bas taux de dénonciation pourrait s’expliquer notamment par l’embarras ou la honte des victimes. Les fraudeurs exploitent ce sentiment pour poursuivre leurs activités en toute impunité.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!