La situation que nous vivons présentement est sans précédent, nous avons l’impression d’être sortie tout droit d’un film hollywoodien. Notre réalité a changé drastiquement pour la grande majorité d’entre nous. L’ajustement se manifeste dans toutes les sphères de notre vie; nos déplacements, nos achats, nos interactions avec les autres, notre travail (si nous avons toujours un) et notre vie familiale… Maintenant que les écoles sont fermées depuis plus de deux semaines, plusieurs parents se demandent comment ils vont survivre à cette période de distanciation sociale, mais de confinement familial!

Tout d’abord, il est important de comprendre que vos enfants vivent aussi cet ajustement déstabilisant et angoissant. Pour eux, cela signifie le congé, les vacances, mais aussi la perte de routine et de leurs repères habituels. Cette incertitude peut se manifester de toutes sortes de façons différentes dépendamment de l’âge de l’enfant. Parmi les signes de stress et d’angoisse à reconnaître il y a les pleurs, les changements de comportement, l’irritabilité, la colère, la difficulté liée au sommeil, l’apathie. Pour ces raisons, il est important de rassurer vos enfants et leur expliquer, selon leur compréhension et leur âge, les raisons de ce changement soudain dans nos habitudes de vie.

Isabelle Trudelle

Mais surtout, il faut réorganiser notre vie familiale. Maintenant que nous sommes en famille 24/7, il faut établir notre nouveau fonctionnement familial. Cela est une belle opportunité pour revoir nos attentes et nos besoins individuels, de couple et de famille. Oui, vous avez raison, nous vivons dans l’incertitude de ce virus, mais il ne faut surtout pas oublier qu’il nous permet aussi des rapprochements que l’on souhaite tant lorsque notre rythme de vie est effrénée. Donc, asseyez-vous en famille et établissez votre nouvelle organisation familiale. Laissez aller votre créativité vous en avez l’opportunité! Internet regorge d’activités à faire avec vos enfants selon le groupe d’âge, utilisez-les.

Vos enfants malgré le congé forcé, ont besoin d’une routine, d’un « plan de match », cela les sécurisera énormément. Ce qui est difficile pour eux c’est de ne pas savoir ce qui s’en vient. Donc, faites-leur un horaire varié entre tâches domestiques, activités récréatives, activités sportives, activités à nature académique, jeux libres et jeux en famille. Construisez un horaire rempli de couleurs, de dessins à leur image en les faisant participer et en leur demandant leur avis. Restez flexible en leur permettant des périodes libres. Sachez qu’il est bon pour vos jeunes de faire du sport, mais il faut qu’ils utilisent leur matière grise! C’est pour cette raison qu’il faut introduire des activités à caractère éducatif tel que; lire, faire des énigmes, des résolutions de problèmes mathématiques, etc. La balance entre l’effort physique et intellectuel est importante. Si vous devez travailler de la maison, préparez des stations de jeux selon votre horaire comme cela, ils ne vous dérangeront pas lorsque vous serez en rencontre téléphonique.

La vie nous impose cet hiatus, alors prenez cette période de confinement comme une opportunité, un tremplin pour vivre la vie autrement. Vivre la vie plus lentement en profitant de la chance que nous avons d’être en santé entouré de ceux que l’on aime!

Isabelle Trudelle
Collaboratrice spéciale
Travailleuse sociale

VIVA média

VIVA média

Entreprise de presse et de communication

Laisser un commentaire