Le 19 avril dernier avait lieu l’ouverture officielle de la Société québécoise du Cannabis (SQDC) à Vaudreuil-Dorion.

Crédit photo : Mathis Denis

La nouvelle succursale a élu domicile au 22800, chemin Dumberry près de la sortie pour l’autoroute 40 et du boulevard Saint-Charles, dans le centre d’achat.

Fabrice Giguère, conseiller en communication et porte-parole pour la SQDC expliquent que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte afin de décider de l’emplacement d’une nouvelle succursale.

« Nous faisons des analyses de densité de population afin de déterminer la meilleure ville ou municipalité pour accueillir un comptoir, indique M. Giguère. Nous choisissons l’emplacement aussi en tenant compte de l’optimisation de la distribution. »

Il souligne que le but premier de la SQDC est de faire disparaître le marché noir de vente de cannabis. Pour ce faire, elle doit déployer une multitude de points de vente partout au Québec en commençant dans les zones plus densément peuplées, jusqu’aux zones à faible densité de population.

« Prenons par exemple l’autoroute 15, lance le porte-parole. Nous avons commencé avec une succursale à Montréal, car la densité était la plus élevée. Par la suite, nous sommes montés le long de la 15 vers Laval, ensuite Saint-Jérôme jusqu’à Mont-Tremblant. Nous avons suivi la courbe de densité. »

 

Des conseillers pour aiguiller les gens

Fabrice Giguère mentionne que les conseillers de la SQDC sont là pour orienter les gens dans leurs choix de consommation. Ceux-ci vont privilégier une consommation responsable en plus de recommander des produits qui ont une teneur en THC plus faible.

« La consommation responsable est privilégiée par la SQDC », affirme M. Giguère.

Laisser un commentaire