La session parlementaire à Ottawa s’est terminée la semaine dernière. L’heure est donc au bilan.

Tout juste installée à l’automne, la grève du CN se déclenchait causant la « crise du propane » auprès de nos agriculteurs et nos entreprises. Par la suite, la crise autochtone a une fois de plus paralysé le réseau ferroviaire et le transport des personnes et des marchandises. Et puis est arrivée la crise de la COVID-19, pandémie mondiale qui a mis le Québec sur pause.

Au travers de tout ça, l’action parlementaire du Bloc Québécois s’est traduite par une approche de propositions et de collaboration afin d’accélérer et améliorer le soutien à la population québécoise inquiète et aux entreprises.

Je pense par exemple à la ratification du nouvel accord économique avec les États-Unis et le Mexique. En soutenant la mobilisation des élus et du secteur industriel du Saguenay-Lac-Saint-Jean et des régions, on a négocié et obtenu une protection accrue pour l’aluminium du Québec qu’Ottawa avait abandonné dans la négociation du nouvel accord de libre-échange nord-américain.

Claude DeBellefeuille

D’ailleurs, ce traité entre en vigueur ce 1er juillet. De nouvelles brèches à la gestion de l’offre ont été concédées. C’est donc dire que des produits laitiers américains arriveront sur nos tablettes cette semaine. Pour soutenir nos producteurs d’ici, je vous invite à identifier la petite vache bleue sur les emballages de vos produits laitiers, que ce soit du lait, du fromage ou de la crème glacée!

Au printemps, le Bloc Québécois a fait adopter une motion réclamant du gouvernement la bonification des prestations de maladie de l’assurance-emploi pour mieux soutenir les personnes souffrant de maladies graves comme le cancer. J’ai eu la chance de déposer un projet de loi modifiant de 15 à 50 semaines ce type de prestations d’assurance-emploi. J’ai bien hâte de retourner au Parlement pour en débattre.

Pendant la pandémie, la première action était de rapatrier les Québécoises et les Québécois pris à l’étranger. Seulement pour notre comté, on parle de 35 personnes prises partout sur la planète. Autrement, on estime à environ 650 personnes ou entreprises aidées par mon équipe à se retrouver dans les différentes mesures gouvernementales. Nous avons également été présents pour obtenir des adaptations nécessaires aux programmes de subvention salariale, de la PCU, l’aide aux aînés (qui arrive enfin la semaine prochaine) et du compte d’urgence pour les entreprises.

Bref, tout un début de mandat! Il confirme qu’on peut se fier sur moi, qu’on peut se fier sur le Bloc Québécois.

Claude DeBellefeuille
Collaboratrice spéciale
Députée de Salaberry-Suroît

VIVA média

VIVA média

Entreprise de presse et de communication

Laisser un commentaire