Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé le mercredi 6 janvier que les Québécois devront se soumettre à un confinement du samedi 9 janvier au lundi 8 février. Il est également question d’un couvre-feu.

François Legault explique que le nouveau confinement doit avoir l’effet d’un traitement-choc. Il souhaite que le nombre de cas quotidien de personnes qui contractent la Covid-19 connaisse une diminution. « Nous devons faire des efforts pour les 4 prochaines semaines, assure M. Legault. »

En plus d’imposer un couvre-feu, François Legault indique que le télétravail est obligatoire pour les entreprises qui peuvent le mettre en place et que les commerces jugés non essentiels demeurent fermés. Cependant, ceux-ci pourront offrir le service de cueillette à la porte.

École

Le premier ministre du Québec assure que la continuation du cheminement académique est une priorité. « Nous devons bien cela à nos enfants, explique François Legault. Donc, il est important que les enfants puissent aller à l’école. Donc, pour les élèves du primaire, la reprise des classes aura lieu le lundi 11 janvier prochain. Toutefois, les enfants du primaire devront mettre des masques lors des déplacements et ceux de 5e et 6e année devront le porter en tout temps.

Les élèves du secondaire retourneront en classe le 18 janvier. Il est cependant important de souligner qu’ils recevront deux masques de procédure par jour afin que tous puissent avoir un masque dans les écoles.

Pour permettre aux élèves qui n’ont pas accès à l’internet haute vitesse ou simplement avoir un endroit plus calme, les bibliothèques municipales seront ouvertes.

Pour les élèves du secondaire, il y aura une semaine supplémentaire d’école en virtuelle et la reprise en classe se fera le lundi 18 janvier. »

Couvre-feu

Une première depuis la Crise d’octobre, un couvre-feu est imposé. Les citoyens devront rester à la maison de 20 h à 5 h. La seule exception à la règle sera à des fins de travail. Afin d’aider les citoyens à respecter les consignes, les épiceries et les dépanneurs fermeront à 19 h 30. Notons que les dépanneurs avec une station-service qui pourront rester ouverts pour les travailleurs de nuit.

Notons que le premier ministre Legault indique que si un citoyen est pris à l’extérieur pour les quatre semaines du confinement pendant les heures du couvre-feu, qu’il pourrait recevoir une contravention variant de 1000 $ à 6000 $.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire