L’église Saint-Joseph située à la municipalité des Cèdres dans le Diocèse de Valleyfield lance un appel à tous. Son presbytère patrimonial est en urgent besoin d’une nouvelle toiture. Afin de se conformer aux normes types des bâtiments patrimoniaux, il s’agit d’une dépense d’environ 100 000 $.

Un thermostat a été installé à l’avant de l’église pour faire voir l’évolution des dons reçus. (Photo Nicola Di Narzo)

En effet, devant refaire la toiture de façon urgente à cause d’infiltrations d’eau, le curé et les marguilliers ont rapidement dû faire face à l’inévitable : bâtiment patrimonial veut dire respect des normes reliées aux bâtiments patrimoniaux et donc coûts majeurs.

Bien que la toiture avait déjà été refaite en bardeaux d’asphalte, le comité d’urbanisme et le conseil municipal refusent d’émettre le permis pour l’exécution des travaux si la paroisse ne s’engage pas à remettre la toiture à son état originel, c’est-à-dire, une toiture en tôle.

Rappelons que l’église de Saint-Joseph a été construite en 1879 et son presbytère en 1908. À cause de sa construction plus tardive, le presbytère n’est pas éligible aux subventions pour le patrimoine religieux du gouvernement. La paroisse se voit donc dans l’obligation d’aller trouver elle-même les fonds nécessaires afin de faire les travaux requis.

« C’est tellement triste de penser que nous devons faire des pieds et des mains pour aller trouver tant d’argent pour une toiture, affirme l’abbé Gérald Sareault qui se prépare à sa retraite au milieu de cette préoccupation administrative. Je ne sais pas comment nous allons trouver tout cet argent-là! »

Nicola Di Narzo

Nicola Di Narzo

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ