Le comité de l’urbanisme de Vaudreuil-Dorion suggère positivement un changement de zonage et par la même occasion donné son aval à l’aménagement d’une Mosquée au 2400 Rang Saint-Antoine à Vaudreuil-Dorion. L’établissement abrite actuellement le restaurant-bar Sunny’s.

La Ville de Vaudreuil-Dorion rendra sa décision en lien avec le changement de zonage lors de la séance du conseil municipal du 10 août. (Photothèque)

Robert Rozon est voisin de l’emplacement qui selon toute vraisemblance sera aménagé en lieu de culte. Il confirme avoir eu des discussions avec les propriétaires actuelles de l’emplacement et que le projet pourrait être approuvé par la Ville de Vaudreuil-Dorion dès la prochaine assemblée municipale prévue le 10 août.

« Moi et quelques voisins immédiats du Sunny’s avons eu une rencontre le mercredi 15 juillet à l’hôtel de ville de Vaudreuil-Dorion, pour nous faire expliquer le projet de mosquée, fait savoir M. Rozon. Nous avons écouté et exprimé notre désaccord sur le projet, mais nos arguments ne semblent pour le moment rien changer aux plans de la Ville et de la propriétaire du Sunny’s. Nous n’en voulons pas de mosquée. En fait nous nous opposons à ce que l’endroit soit utilisé comme un lieu de culte. cela vaut pour toute les religions. Je ne suis pas fermé d’esprit. Mon problème n’est pas là. Il faut comprendre que c’est ce qui vient avec la construction de la mosquée que je déplore. Des clôtures de 7 pieds avec des caméras, de la circulation à raison de 5 fois par jour pour les temps de prière. Pour un véhicule, ça représente 1825 fois par année. Supposons qu’il y a 25 disciples, on parle alors de 45 625 transports annuellement. S’Ils viennent, ils doivent aussi repartir, donc c’est 91 000 transports par année. »

4 zonages

Robert Rozon indique qu’il songe à vendre sa résidence advenant que le conseil municipal donne son aval au projet. « C’est ridicule. Si la Ville autorise le changement de zonage, cela va faire en sorte qu’il y aura 4 zonages différents à la même intersection. Présentement, il y a du résidentiel, du commercial et de l’industriel. Là, ça sera un zonage pour un lieu de culte. Le zonage sera différent à tous les coins. »

M. Rozon assure qu’il a fait part de son mécontentement à la chef de division et planification au Service de l’aménagement du territoire de la Ville de Vaudreuil-Dorion, Chantal St-Laurent. « J’habite sur un rang, pas sur un boulevard, mentionne l’homme de 64 ans. Je ne me suis pas opposé à la venue du cimetière musulman qui est prévu pour être à 400 mètres de ma maison. Je ne me suis pas opposé à la construction d’un crématorium face à chez moi. Cependant, pour une mosquée, c’est non. Cela va venir troubler la tranquillité. »

Robert Rozon ajoute que le projet semble très avancé. « Les élus ne se sont pas encore prononcés, mais le projet est avancé. La preuve est que la communauté du Centre culturel islamique de Vaudreuil-Dorion a approuvé l’achat du bâtiment. En ce moment, le centre est situé au 100 boul Harwood. Mais, en vérifiant, il est possible de constater que le zonage ne permet pas de lieux de culte à cet endroit. »

M. Rozon indique que la Ville devra tenir un référendum. Mais, cette possibilité ne l’encourage pas. « Qui va aller s’opposer au projet en allant à l’hôtel de ville en pleine pandémie, dit-il. Ça n’a aucun sens. Cela est sans compter qu’à seulement 800 mètres de la future mosquée, qu’une école secondaire de 1200 élèves sera construite. Notre petit coin tranquille sera très achalandé dans un futur rapproché. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire