Québec investira plus de 3,2 milliards de dollars sur les routes en 2020. De cette somme, un montant de 100 millions de dollars est mis immédiatement à la disposition des municipalités afin d’assurer la réalisation de travaux de voirie locale.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, confirme ainsi que les sommes annoncées la semaine dernière par le ministre des Finances, M. Éric Girard, et le président du Conseil du trésor, M. Christian Dubé, seront entièrement consacrées à la voirie locale ainsi qu’à la réparation, à l’entretien et à la sécurité du réseau routier dans toutes les régions.

En plus du montant de 100 millions de dollars qui est mis à la disposition des municipalités, plus de 269 millions de dollars seront devancés cette année au Plan québécois des infrastructures pour accélérer la réalisation de travaux sur des infrastructures routières ainsi que pour la conservation de la chaussée.

« Je confirme que la réparation des routes et des structures sera l’épine dorsale de la relance économique en matière de transports, avec des investissements massifs de 3,2 milliards de dollars en une seule année partout au Québec, du jamais vu, mentionne le ministre Bonnardel. Pour les municipalités, pour les entrepreneurs locaux, leurs fournisseurs et leurs travailleurs et, surtout, pour les usagers de la route dans toutes les régions, ce sont de très bonnes nouvelles. »

Le montant de 100 millions de dollars est ajouté au Programme d’aide à la voirie locale (PAVL) dans les volets Redressement des infrastructures routières locales (RIRL) et Accélération des investissements sur le réseau routier local (AIRRL). Les investissements du gouvernement du Québec en voirie locale pour 20202021 sont désormais de 515 millions de dollars. Les municipalités peuvent faire une demande pour ce programme.

Selon le gouvernement, ces deux mesures contribueront significativement à la relance économique dans toutes les régions du Québec et permettront de maintenir les nombreux emplois dans le domaine de la construction et des transports.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire