Des colporteurs un peu trop insistants au goût de la Ville de Vaudreuil-Dorion | VIVA MÉDIA Skip to main content

La Ville de Vaudreuil-Dorion se voit dans l’obligation de suspendre le permis de colportage octroyé à l’entreprise Synergire en raison d’actes qui ont été constatés à l’endroit de la compagnie spécialisée dans la vente de thermopompes.

C’est à la suite de nombreuses plaintes reçues de citoyens et en raison de la gravité des actes, soit de la fausse représentation, de trouble de la paix et du bon ordre public, que la Ville de Vaudreuil-Dorion retire son permis de colportage.

La Ville de Vaudreuil-Dorion recommande de ne pas ouvrir aux représentants de cette compagnie et de signaler leur présence à la Patrouille municipale en composant le 311. L’administration municipale conseille également aux gens touchés de porter plainte à l’Office de la protection du consommateur.

« Les plaignants ont mentionné que les représentants de la compagnie utilisaient le permis de la Ville lors de leur présentation en laissant sous-entendre qu’ils étaient des représentants de la Ville, fait savoir Marie Claude Gauthier, chef de division – permis et inspections au Service du développement et de l’aménagement du territoire à la Ville de Vaudreuil-Dorion. De plus, ils disaient aux gens qu’une nouvelle réglementation allait être applicable pour interdire le radon, ce qui obligeait les gens à changer leur thermopompe. Dès la première plainte, nous sommes intervenus, en contactant la compagnie à l’effet qu’ils ne pouvaient pas utiliser la Ville dans leur représentation et prétendre à une nouvelle réglementation municipale. Les représentants ont changé leurs discours, mais il semblerait qu’ils ont continué à être insistants. Nous avons révoqué le permis sous le principe du trouble de la paix et du bon ordre suite à une plainte où la personne s’est sentie menacée. »

Le permis de sollicitation a été suspendu le 17 mai dernier. Marie-Claude Gauthier insiste que si la Ville constate que la compagnie est encore active dans la région pour solliciter les citoyens, que des constats d’infraction pourraient être émis.

Le 17 mai dernier, la MRC de Vaudreuil-Soulanges a publié une mise en garde provenant de la Sûreté du Québec afin de rappeler quelques conseils de prévention à propos de la vente itinérante communément appelée le porte-à-porte dans Vaudreuil-Soulanges.

« Les vendeurs itinérants emploient des tactiques de vente sous pression et s’avèrent très insistants afin d’influencer les consommateurs qui finissent parfois par acheter un produit ou signer un contrat malgré leur réticence », peut-on lire dans l’avertissement publié.

Conseils

Demandez à la personne de vous donner son nom et le nom de la compagnie ou de l’organisme de bienfaisance qu’elle représente et de produire une pièce d’identité avec photo.

Prenez le temps de vérifier les informations transmises.

S’il est question d’un organisme de bienfaisance, demandez à la personne de vous expliquer la façon dont les fonds recueillis sont repartis.

Ne donnez jamais de renseignements personnels ni de copies de factures ou d’états financiers.

S’il s’agit d’une occasion d’investissement, faites les recherches nécessaires. Ne signez rien et lisez tout ce qui est écrit en petits caractères.

Vous avez droit à un délai de réflexion pour tout contrat signé à domicile.
Connaissez vos droits. Consultez le Bureau d’information aux consommateurs de votre province.

La SQ invite le public à être vigilant par rapport à ce type de sollicitation et rappelle aux citoyens que toute information sur des activités de nature criminelle peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle au 1-800-659-4264

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!