Les félins ne semblent pas l’avoir facile à Rigaud. Un septuagénaire a même été dans l’obligation de faire euthanasier son chat puisqu’il avait été victime d’un tir d’une carabine à plomb.

Si la situation peut sembler invraisemblable, c’est pourtant la triste réalité. Paul Bouchard a déboursé 1359,17 $ pour faire soigner son chat. Malgré les bonnes intentions de l’homme de 78 ans, l’animal n’a pu être sauvé.

« Quelqu’un a tiré le chat de M. Bouchard, confirme un de ses amis, Gérald Gauthier. C’est fou. Il en prenait vraiment soin. C’était comme son bébé. Depuis un certain temps, il y a plusieurs chats qui sont portés disparus. Il y a un problème. Sur une page Facebook, il y a d’autres personnes qui disent que des gens tirent sur les chats avec des carabines à plomb. »

Une recherche sur Facebook permet de constater qu’un avertissement a été lancé par une citoyenne. La dame parle de deux individus qui s’en prennent volontairement aux chats. Du côté de la Ville de Rigaud, Simon St-Michel, directeur des communications et relations avec le milieu, confirme avoir pris connaissance de la publication.

« J’ai vu la publication, mais nous n’avons eu aucun signalement à la Ville, précise M. St-Michel. Cependant, je tiens à encourager les gens qui sont témoins de signaler la situation à la Sûreté du Québec. C’est la bonne chose à faire. »

Du côté de Comité d’Aide et de Secours pour les Chats Abandonnés (CASCA), situé à Rigaud, l’une des fondatrices, Claudette Champagne confirme avoir pris connaissance de cette nouvelle. « C’est terrible, dit-elle. Je sais qu’il y a quelques disparitions de chat depuis un certain temps », fait savoir Mme Champagne.
Selon les informations publiées sur le groupe Facebook « Communauté de Rigaud », des coups de carabine à plombs auraient été entendus sur la rue Saint-Pierre près de la rue Sainte-Madeleine.

Finalement, un des commentaires sur la publication ne laisse aucun doute. « Le chat de mon voisin est décédé chez le vétérinaire cette semaine… 3 balles ont été trouvées dans son corps, son chat c’était sa famille ! C’est tellement frustrant de voir ça. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire