81 nouveaux logements à Vaudreuil-Dorion | VIVA MÉDIA Skip to main content

Un immeuble de six étages, qui comprendra rien de moins que 81 unités de logement, est en construction sur le terrain qui a jadis abrité le mytique bar Miss Dorion à Vaudreuil-Dorion.

(Photo Steve Sauvé)

Intitulé Racine Vaudreuil, le projet en construction est une propriété de MB Groupe Canada. VIVA MÉDIA a eu l’opportunité de s’entretenir en exclusivité avec Max Mahi, président-directeur général de MB Groupe et Associés. L’homme d’affaires qui habite à Saint-Zotique confirme que le projet dont l’évaluation est de 32 M$ offrira à ses locataires un mode de vie qui fusionne la nature et la vie urbaine. « Les résidents bénéficieront du confort de l’esprit communautaire et des espaces verts de ce secteur de l’Ouest de Montréal, tout en profitant d’un accès facile à tout ce que la ville a à leur offrir », souligne M. Mahi qui est expert en construction agréé.

Le choix d’implanter le projet sur l’ancien terrain du Miss Dorion a été soigneusement étudié. M. Mahi mentionne qu’il s’agit d’un quartier en plein développement qui propose des lieux communautaires et culturels incontournables, tels que les parcs ainsi que de nombreuses destinations pour les gastronomes : bistros, restaurants et cafés locaux. « Il faut également souligner qu’un hôpital verra le jour à proximité. Nous allons pouvoir répondre aux besoins socio-économiques tout en satisfaisant nos locataires. »

Il sera difficile de ne pas être capable de combler les besoins des locataires. La tour offrira plusieurs appartements allant des studios à des appartements de 3 chambres. Les appartements auront des superficies allant de 750 à 1250 pieds carrés. Selon l’échéance, les locataires pourront aménager dès le 20 juin prochain.

Logements abordables

Le groupe dirigé par M. Mahi a décidé d’inclure à son projet 35 logements abordables. « Nous n’avions aucune obligation d’inclure des logements abordables, confirme Max Mahi. Cependant, nous savons tous qu’il y a un besoin criant dans ce secteur et je trouvais essentiel que ce genre d’appartement soit inclus dans le projet. »

Habituellement, les locataires de logements abordables paient 25 % de leurs revenus bruts. Or, un couple qui gagne 80 000 $ doit consacrer 20 000 $ pour se loger annuellement. Où est donc l’aide dans ce calcul? Nous avons donc décidé que nos logements abordables seront offerts à 25 % du salaire après déductions. Cela sera beaucoup plus abordable et ça fera une véritable différence. Nous serons aussi capables d’offrir des logements pour les gens en situation de handicap.

Un projet nécessaire

M. Mahi n’hésite pas pour dire que malgré le contexte actuel qu’il n’est pas inquiet pour son projet. D’ailleurs, l’homme qui est à la tête de plusieurs projets de construction, notamment à Laval, Ottawa et Vaudreuil-Dorion, précise que dans les circonstances actuelles, que la demande pour des logements locatifs est importante. « Avec les taux d’intérêt qui augmentent, j’ai bien peur pour des gens qui devront renouveler leur hypothèque dans les prochains mois. De plus, je conseille aux gens qui souhaitent devenir propriétaires d’attendre que le marché se stabilise. Par conséquent, les gens devront tout de même se loger. C’est donc important d’offrir des logements locatifs. »

Environnement

Lorsque vient le temps de parler de construction, il est difficile de passer sous silence l’environnement. Alors que le Code Canadien de construction exige une réduction de gaz à effet de serre de 15 %, MB Groupe Canada hausse cette norme de façon exponentielle. « Nous sommes sensibles à l’environnement. L’édifice est construit en fonction d’une baisse de 27 à 37 % des gaz à effet de serre. Nous mettons énormément d’énergie pour l’environnement, la satisfaction des citoyens et évidemment celle de la municipalité ou ville dans laquelle nous nous implantons. »

Notons finalement qu’en plus d’offrir une portion importante de logements abordables et de s’assurer d’une construction dans le respect de l’environnement, la tour accueillera un parc urbain avec terrasse et espaces conviviaux sur son toit et que deux commerces sont prévus au rez-de-chaussée.

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!