Débat électoral Soulanges : une candidate absente cause un malaise | VIVA MÉDIA Skip to main content

Dans le but d’assurer une saine démocratie et de permettre aux électeurs de faire un choix éclairé lors de l’élection provinciale prévue le 3 octobre prochain, VIVA MÉDIA a présenté une série de débats. Le lundi 19 septembre, les candidats de la circonscription de Soulanges étaient tous invités à venir débattre.

L’événement, diffusé sur la page Facebook de VIVA MÉDIA, a connu un engouement inespéré. Des milliers de visionnements sont recensés. À tour de rôle, Sophie Samson (Québec solidaire), Éloïse Coulombe (Parti conservateur du Québec), Kristian Solarik (Parti vert du Québec) et Catherine St-Amour (Parti libéral du Québec) ont profité de la tribune offerte afin de convaincre les électeurs.

Se prêtant à l’exercice démocratique avec enthousiasme, les candidats ont répondu sans broncher à des questions sur les enjeux locaux. Fait intéressant, bien que demandé par certains candidats, les questions n’ont pas été dévoilées à l’avance.

« Nous avons préparé les questions et nous avons gardé le tout confidentiel, souligne Steve Sauvé, directeur de l’information chez VIVA MÉDIA qui a également agi à titre d’animateur lors des 4 soirées de débats électoraux. Peut-être que cette façon de faire a fait en sorte que des candidats ont préféré déclarer forfait? Cependant, je suis convaincu que quelqu’un qui se porte candidat doit connaître les enjeux locaux. Dans ce cas, pas besoin de recevoir les questions à l’avance. »

En plus de discuter des sujets locaux, les candidats ont eu l’opportunité de poser une question à un adversaire. Les candidats présents sont toutefois restés sur leur appétit puisqu’ils s’étaient préparés pour questionner la députée sortante de Soulanges, la caquiste Marilyne Picard. Or, cette dernière était absente du débat. Via sa page Facebook, Mme Picard a publié une photo d’elle à la maison dans laquelle elle explique être en formation.

Un malaise

À mi-chemin du débat, alors que les discussions battaient leur plein, la députée de Soulanges, Marilyne Picard s’est branchée sur la page Facebook de VIVA MÉDIA afin de suivre à distance les échanges. Or, la présence de Mme Picard n’a pas passé inaperçue.

« C’est quoi l’affaire, elle est capable d’écouter le débat, mais elle n’est pas capable de venir débattre », ont exprimé plusieurs citoyens à l’écoute.

Au lendemain du débat, soit le mardi 20 septembre, l’animateur de radio vedette Paul Arcand s’est exprimé en onde sur la situation. « Elle n’a pas le temps d’aller au débat, mais elle le temps de l’écouter… Priceless. »

Le représentant de la Coalition avenir Québec a affirmé à VIVA MÉDIA que la députée sortante de la circonscription de Soulanges avait un autre engagement et que par conséquent, elle ne pouvait participer à l’exercice démocratique.  (Photo Capture d’écran de la diffusion en direct)

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!