Robin Leroux, candidat à la mairie de Saint-Zotique, affirme sans détour que la politique coule dans ses veines. Natif de la municipalité, il suit les traces de son grand-père, Yvon Leroux, qui a été maire de Saint-Zotique pendant presque 15 ans.

« La politique, il l’a dans le sang », peut-on lire dans un communiqué annonçant officiellement son souhait de devenir le prochain maire zotiquois. « Notre municipalité a été, ces dernières années, le reflet des assemblées du conseil, basées sur l’insulte et la guerre entre le maire et ses conseillers », déplore Robin Leroux.

«Cette situation est fâcheuse, d’autant plus que les séances du conseil doivent être basées sur le respect et l’écoute pour développer les projets ensemble et pour le bien des citoyens. Pour moi, le respect et l’écoute doivent primer. Je serai un maire à l’écoute de ses conseillers et respectueux de leurs idées malgré les divergences d’opinions », promet le candidat à la mairie.

Robin Leroux se propose d’ailleurs de trouver un moyen pour que la population puisse exprimer ses idées, poser ses questions et faire part de ses problématiques plus efficacement afin que celles-ci soient réglées le plus rapidement pour les familles.

« Je suis un homme de famille, marié, papa et beau-papa de 6 enfants. La famille est clairement le sujet que je connais le mieux et il faut que les familles soient au cœur de nos décisions municipale. Les familles sont notre avenir », évoque Robin Leroux.

Parmi les autres engagements électoraux du candidat, il veut diminuer la limite de vitesse dans les rues de Saint-Zotique, en plus d’investir dans les parcs et cours d’école afin qu’ils soient des lieux remplis d’arbres et de fleurs. « Que nos parcs soient des endroits où les gens iront se détendre en famille et entre amis. Notre plage, il faut investir pour en faire un endroit plus accueillant et divertissant pour les enfants petits et grands », de signifier Robin Leroux.

« Saint-Zotique est en pleine expansion. Il faut prendre des décisions maintenant, pour gérer la croissance de demain, tant à propos des impacts sur le réseau routier, que sur l’environnement que la vie de nos citoyens de toutes les générations. Avec le conseil municipal, nous travaillerons ensemble pour trouver une solution permanente au trafic croissant, dû à la densification du district 1, afin d’améliorer la vie de tous », insiste-t-il.

Robin Leroux indique que son plus grand rêve, c’est de changer la politique. « Je veux être un maire transparent. Je n’ai rien à supprimer de Facebook, tout est public : la transparence la plus totale. Si vous me posez une question à laquelle je ne connais pas la réponse, j’irai m’informer pour vous éclairer et non pour inventer une phrase qui ne veut rien dire juste pour bien paraitre, alors que le citoyen se retrouve toujours avec sa question. »

Leroux conclut en ces termes : « Le respect, la famille, ma ville… le 7 novembre le monde change : Je vote « famille » !

 

 

Robin Leroux désire suivre les traces de son grand-père, Yvon Leroux, et devenir maire de Saint-Zotique.

(Photothèque)

Laisser un commentaire