David-Lee Amos sollicite un nouveau mandat à Coteau-du-Lac

Photothèque

Le conseiller sortant du district 3 à Coteau-du-Lac, David-Lee Amos sollicite un 2e mandat auprès des électeurs en prévision du scrutin municipal qui se tiendra le 7 novembre.

«Chers Coteaulacoises et Coteaulacois du district 3, je suis fier de mon bilan. J’ai l’énergie et les idées pour me présenter à nouveau», a indiqué par voie de communiqué le conseiller municipal élu pour la première fois en 2017. «Au cours des quatre dernières années, vous m’avez accordé votre confiance, j’ai rempli tous mes engagements envers vous», affirme-t-il.

David-Lee Amos estime avoir été à l’écoute en lien avec les grands dossiers qui ont touché ses concitoyens. Les réunions des assemblées de la Ville sont enregistrées et présentées sur Internet afin que tous puissent suivre les activités du conseil municipal. De plus, l’administration municipale a investi dans parcs publics et le conseil a amélioré la communication entre la Ville, les citoyens et les partenaires coteaulacois.

M. Amos ajoute qu’il présentera un bilan complet de son mandat initial au poste de conseiller sur son compte Facebook. «Pour 2021, je veux toujours représenter les citoyens du district 3. Je vais faire de l’environnement et des infrastructures municipales mes priorités. J’ai eu la chance de travailler sur notre politique environnementale et notre plan d’action. Maintenant, c’est le temps de les appliquer à fond», insiste le conseiller du district 3.

En ce qui a trait aux infrastructures, M. Amos mentionne que la Ville possède des études des chaussées et des infrastructures souterraines. «Nous pouvons donc faire des travaux intelligents et selon les priorités. Finalement, je veux continuer d’améliorer et d’entretenir adéquatement nos parcs et installations sportives. Je veux proposer une campagne de civilité pour améliorer la vie de quartier dans notre belle ville», révèle le conseiller sortant.

 

«Somne toute, je veux être là pour vous, chers Coteaulacoises et Coteaulacois. Vous pourrez compter sur moi pour les quatre prochaines années, je m’y engage», conclut David-Lee Amos.

Laisser un commentaire