Trois jours de procès ont été retenus pour le procès de Korey Foomani, un propriétaire de dépanneur à Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, accusé de plusieurs chefs d’accusation, dont deux agressions sexuelles sur des mineures.

Korey Foomani subira son procès au palais de justice de Valleyfield du 21 mai au 23 mai. Selon la preuve, Korey Foomani, qui depuis son arrestation en juin 2018, a plaidé son innocence, les faits reprochés se seraient déroulés entre le 1er janvier 2015 et le 29 mai 2018.

L’accusé, âgé de 47 ans fait face à 11 chefs d’accusation. Il lui est reproché d’avoir touché directement ou indirectement, avec une partie de son corps ou avec un objet, une partie du corps d’un enfant âgé de moins de seize ans à six reprises faisant au passage trois présumées victimes. De plus, l’accusé qui est sans antécédent judiciaire aurait séquestré pendant la même période une présumée victime âgée de moins de 16 ans, et de l’avoir agressé sexuellement.

Puisque plusieurs présumées victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série, coordonnée par la Sûreté du Québec (SQ), a été déployée pour l’enquête.

Korey Foomani a confié sa défense à Me Jean Dury. S’il est reconnu coupable, il pourrait recevoir une longue peine de détention.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!