Le vendredi 1er octobre 2021, la Sûreté du Québec s’est présentée à une résidence située sur la rue Jacques-Cartier à Salaberry-de-Valleyfield, conséquemment à l’appel d’une femme qui craignait pour la sécurité d’un homme âgé de 40 ans.

Crédit photo Steve Sauvé

Selon les informations rapportées par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), la plaignante aurait mentionné que l’homme possédait une arme à feu et qu’il aurait tenu des propos suicidaires. Une fois sur les lieux, les policiers de la SQ auraient alors tenté d’obtenir sa reddition pacifique. Les négociations se seraient déroulées jusqu’à environ 22 h 30, heure à laquelle l’homme aurait cessé de communiquer avec les policiers.

 

L’opération Filet aurait été déclenchée à 0h06. Précisons que l’appel de la plaignante aurait été logé à 17h56.

 

À 5 h 58, l’homme aurait été retrouvé inanimé avec une arme à feu à ses côtés. Son décès a par la suite été constaté.

 

Cinq enquêteurs du BEI se sont déplacés sur les lieux plus tôt ce 2 octobre. Rappelons que le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu’un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d’une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.

 

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire