Reconnu coupable d’homicide involontaire, d’un délit de fuite mortel ainsi qu’à un délit de fuite ayant causé lésions, Kevin Savard risque de passer les 10 prochaines années derrière les barreaux. C’est du moins la suggestion qu’a faite le procureur du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Pierre-Olivier Gagnon, le mercredi 6 mars au palais de justice de Valleyfield.

Les représentations sur la peine dans les dossiers de Keven Savard se sont déroulées pendant plus de 2 h 30, au palais de justice de Valleyfield, devant le juge Bertrand St-Arnaud, le mercredi 6 mars.

À tour de rôle, la poursuite ainsi que la défense, ont exposé au juge des recommandations totalement à l’opposé. Alors que le procureur du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Pierre-Olivier Gagnon a suggéré une peine de détention variant de 8 à 10 ans, en défense, Me Louis-Philippe Mercier a indiqué qu’une peine de 4 ans de détention serait appropriée.

Les faits

Le 1er février 2018, une altercation éclate entre l’accusé et sa mère. Ils sont alors présents chez une connaissance. À la suite de l’incident, Keven Savard décide de partir, mais il avise un individu qui est présent de lui envoyer un message texte lorsque sa mère va quitter.

Il se rend chez son frère et il change son véhicule de marque GMC Sierra pour une Honda Civic puisqu’il n’avait plus d’essence dans son camion. Lorsqu’il reçoit le message texte pour l’informer que sa mère allait quitter, il décide de pourchasser le véhicule dans lequel sa mère est passagère.

Alors qu’il se trouve sur le Chemin de la Rivière à Sainte-Clotilde-de-Châteauguay, il éteint ses phares et il décide de suivre de près la voiture dont sa mère prend place et qui est conduite par Jocelyn Plante. Il fonce alors avec son véhicule sur celle-ci.

À la suite du premier impact, M. Plante aurait accéléré, mais Keven Savard a percuté le véhicule des victimes à au moins deux autres reprises. Les collisions font perdre le contrôle du véhicule à Jocelyn Plante. Celui-ci effectue une sortie de route et percute un poteau électrique. Le véhicule s’enroule autour du poteau. À la suite de l’accident, Keven Savard a quitté les lieux. Le décès de Jocelyn Plante a été constaté dès l’arrivée des premiers secours. Il ressort du rapport qu’il n’était pas attaché. En ce qui a trait à la mère de Keven Savard, elle a subi une fracture de la main.

Le lendemain de l’événement, le père de Keven Savard a contacté un avocat. Par la suite, le jeune chauffard s’est rendu dans un poste de police. Keven Savard est détenu depuis son arrestation l’an dernier.

Le juge Bertrand Saint-Arnaud rendra sa décision le vendredi 26 avril.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire