Le juge Joey Dubois a prononcé un verdict de culpabilité envers Guillaume Laniel, 23 ans, impliqué dans un accident de la route qui a couté la vie à son amie de cœur, le 17 décembre 2015, à Les Cèdres.  

Lors de la collision, Guillaume Laniel a heurté de plein fouet un camion semi-remorque qui était rangé sur l’accotement de droite sur le boul de la Cité-des-Jeunes. Lors de l’impact, il n’a subi que des blessures mineures alors que la victime est décédée sur le coup.

Dans la lecture du jugement, qui s’est déroulée pendant près de 60 minutes, le juge Dubois a insisté sur le fait qu’une personne responsable n’aurait pas agi comme Guillaume Laniel le soir de l’accident mortel.

« Objectivement, une personne raisonnable sait qu’elle ne peut pas conduire après avoir consommé, n’utilise pas son cellulaire pour envoyer et recevoir 11 messages textes en conduisant, et elle ne quitte pas les yeux de la route pour chercher des choses au sol comme vous avez fait », indique le juge Dubois.

Selon l’analyse toxicologique des prélèvements sanguins effectués, Guillaume Laniel avait un taux de 9,2 nanogrammes de THC par millilitre de sang. Depuis la légalisation du cannabis, le gouvernement fédéral a mis la limite à 5 ng, mais au Québec, cette limite est de zéro.

Lors du procès, une experte est venue à la barre pour informer la Cour que le taux de Guillaume Laniel était celui d’une personne qui consommerait de façon quotidienne et élevée.

Initialement accusé de négligence criminelle ayant causé la mort, le juge Joey Dubois a plutôt reconnu Guillaume Laniel coupable d’une infraction moindre et incluse, soit de conduite dangereuse ayant causé la mort.

La confection d’un rapport présentenciel a été demandée afin de dresser un portrait détaillé de Guillaume Laniel. La cause revient devant la Cour le jeudi 2 mai.

La poursuite dans ce dossier a été assurée par Me Lili Prévost-Gravel. Pour sa part, l’accusé a confié sa défense à Me Jordan Trevick

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!