La Ville de L’Île-Perrot n’entend émettre aucun commentaire en lien avec l’arrestation de son préventionniste en sécurité incendie, Éric Flynn. L’homme de 49 ans fait face à des accusations de délit de fuite et de négligence criminelle.

En entrevue téléphonique avec VIVA média, Alexandra Desrochers, attaché de presse et responsable aux communications à L’Ïle-Perrot, souligne que l’administration municipale était au courant de l’arrestation le jour même où elle s’est déroulée.

« Nous l’avions appris, dit Mme Desrochers. Cependant, nous ne commenterons pas la situation. Cependant, il est important de souligner que la situation ne s’est pas déroulée pendant qu’il était en fonction. »

Éric Flynn est en arrêt de travail depuis mai 2018, précise Alexandra Deesrochers. Son arrêt est de nature personnelle. « Son arrêt de travail est pour des raisons qui sont confidentielles, ajoute Mme Desrochers. Il est encore à l’emploi de notre service de sécurité incendie au sens du terme, mais, il n’est plus en fonction depuis mai dernier. »

Fait important, Éric Flynn n’occupait plus le poste de premier répondant. Toutefois, l’attachée de presse indique qu’elle ignore les raisons. « Avant son arrêt de travail, son poste était préventionniste. Je ne sais pas depuis combien de temps il n’était plus premier répondant, mais une chose est certaine, il n’avait plus cette fonction en mai dernier. »

Questionnée à savoir si Éric Flynn a toujours sa place au sein du Service de sécurité incendie de L’Île-Perrot, Mme Desrochers dit ne pas pouvoir répondre a cette question. « Il y a présentement une enquête judiciaire, dit-elle. Donc, nous ne désirons pas commenter. C’est la même chose pour le directeur de notre service incendie. Il n’émettra aucun commentaire.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!