Mélissa Jacques, 21 ans, fait face à une accusation d’action indécente dans un endroit public. Selon des informations obtenues par Viva Média, la Campivallensienne aurait possiblement eu une relation sexuelle sur le capot d’une voiture stationné en bordure d’une rue alors que des passants circulaient sur le trottoir.

Les faits reprochés à la jeune dame se seraient produits le 31 mai 2017. La cause est revenue devant la Cour du palais de justice de Valleyfield, pour une cinquième reprise le mardi 14 août, mais l’accusée, qui a confié sa défense à Me Jean-François Benoit, n’a pas jugé bon de se présenter devant le juge Valmont Beaulieu.

Par conséquent, le magistrat a indiqué à Me Benoit qu’il allait ordonner l’émission d’un mandat d’arrestation. Puisqu’il est question d’une infraction par procédure sommaire, la peine d’emprisonnement maximale pour ce genre de délit est de six mois.

L’accusée s’est présentée le lendemain au palais de justice pour répondre aux accusations.

Mélissa Jacques est accusée d’action indécente. (Photo: Facebook)

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!