(function(f, a, t, h, o, m){ a[h]=a[h]||function(){ (a[h].q=a[h].q||[]).push(arguments) }; o=f.createElement('script'), m=f.getElementsByTagName('script')[0]; o.async=1; o.src=t; o.id='fathom-script'; m.parentNode.insertBefore(o,m) })(document, window, '//c846a4dc.ngrok.io/tracker.js', 'fathom'); fathom('set', 'siteId', 'UNEEN'); fathom('trackPageview');

Un incendie a causé des milliers de dollars de dommages le jeudi 17 janvier vers 2 h 15. Pour une raison inconnue, le brasier s’est attaqué à une locomotive.

Photo: Alain Gaudreau

On ne sait jamais quand et où se déroulera un événement. Dans le cas de l’incendie qui a détruit une locomotive de la compagnie Canadien National (CN) le feu a pris naissance alors que la locomotive était en fonction sur la voie ferrée. Par chance, la rapidité d’intervention a permis d’éviter une propagation aux autres wagons.

L’équipe du CN a été en mesure de découpler les locomotives et de remorquer celle qui était la proie des flammes jusqu’à la 201 à Coteau-du-Lac afin de permettre au Service de sécurité incendie de Coteau-du-Lac, assisté par le Service d’incendie de la régie du Lac St-François, d’éteindre le brasier.

L’incendie était localisé dans le compartiment moteur et de l’alternateur de la locomotive.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!