L’autoroute 20 en direction Est à la hauteur du kilomètre 2 a été l’hôte d’un carambolage mortel le mercredi 6 février vers 23 h 10.

(Photo : Alain Gaudreau)

Une sexagénaire a perdu la vie lors d’un carambolage dans lequel ont été impliqués une 10e d’automobilistes ainsi que sept conducteurs de poids lourd. Comme l’explique le sergent Claude Denis, responsable aux communications avec les médias à la Sûreté du Québec, la cause de l’accident résulte d’une mise en porte-feuille d’un camion 53 pieds à la hauteur du kilomètre 2.

« Cela a eu pour effet de bloquer les deux voies. Les autres véhicules n’ont pas réussi à s’immobiliser et une dame qui prenait place dans un camion de type VUS a malheureusement perdu la vie dès suite de ses blessures », fait savoir M. Denis.

Deux autres personnes ont subi des blessures graves lors du carambolage. Cependant, M. Denis fait savoir que leur vie ne serait pas en danger. « Ils ont été transportés vers un centre hospitalier, dit le sergent Denis. D’autres personnes qui prenaient place dans le VUS ont aussi été transportées, mais pour des blessures non apparentes. »

Plus de 450 véhicules évacués

Difficile de fermer l’autoroute 20 sans que la situation prenne de l’ampleur. Un imposant bouchon de circulation s’est créé. Claude Denis explique que le ministère des Transports ainsi que la Police provinciale de l’Ontario (OPP) ont travaillé en collaboration afin d’ériger un détour. « La circulation a été déviée par l’Ontario, mentionne le porte-parole de la SQ. Pendant un certain temps, l’autoroute 20 a été fermée dans les deux directions afin que les services d’urgence puissent travailler en toute sécurité. »

Lorsque la situation a été maîtrisée, les policiers ont fait évacuer environ 150 automobilistes en leur faisant rebrousser chemin. Cependant, environ 300 poids lourds étaient toujours immobilisés. « C’est beaucoup plus difficile d’évacuer des poids lourds, indique Claude Denis.  Les services d’urgence ont réussi, mais cela n’a pas été de tout repos. »

Il y aura fallu près de six heures afin de dégager les carcasses des véhicules impliqués dans le carambolage. La circulation a repris son cours sur l’autoroute 20 en direction Est vers 4 h 45.

« Une enquête est ouverte pour comprendre la cause de la manœuvre à l’origine du carambolage, précise M. Denis. Pour l’instant, il n’y a aucun élément criminel. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!