Vaudreuil-Dorion : La lutte à l’agrile se poursuit | VIVA MÉDIA Skip to main content

La Ville de Vaudreuil-Dorion continue sa lutte contre l’agrile du frêne. Ce matin, 35 arbres ont été traités au TreeAzin dans le parc de la Maison-Valois.

Les frênes du parc de la Maison-Valois ont été traités dans le cadre de la lutte contre l’agrile du frêne.

D’ici la fin du mois, environ 100 frênes auront été traités contre cette espèce exotique enva­hissante. Pour 2015, quatre secteurs ont été ciblés : de Bel-Air, Dorion-Gardens, Vieux Dorion et parc de la Maison-Valois. Avec l’aide d’une firme externe, des employés de la Division envi­ronnement et de la Division parcs, espaces verts et plateaux sportifs y ont évalué chacun des frênes qui se trouvent dans les parcs et emprises de la ville afin de sélectionner des arbres sains répartis de façon équilibrée entre les différents quartiers. On prévoit également le traitement de 100 autres frênes dans d’autres secteurs de la ville l’an prochain.

Le TreeAzin, un pesticide botanique, est fabriqué à partir d’une substance répulsive produite naturellement par un arbre exotique, le margousier. Les traitements au TreeAzin sont suscep­tibles de maintenir les frênes sains pendant des périodes prolongées, et ce, à un coût équivalent ou inférieur à l’abattage et au remplacement d’un arbre.

L’application du TreeAzin ne peut être effectuée que par un arboriculteur certifié par la com­pagnie Bioforest et enregistré auprès de la Ville. Un programme de subvention est offert aux résidents désirant traiter leurs frênes, soit le remboursement de 50 % des frais, jusqu’à concur­rence de 200 $ par arbre. Celui-ci se termine le 31 août, puisque la période recommandée pour appliquer le pesticide botanique s’étend du début juin à la fin août. Cet été, 25 résidents auront bénéficié de cette aide financière, pour un total de 37 arbres.

Rappelons que l’agrile du frêne a été détecté sur le territoire de la ville, et pour la première fois dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges, à la mi-juin. Depuis, la Division environnement a mis beaucoup d’efforts à informer la population de la problématique et à inciter les propriétaires à faire l’inventaire de leurs frênes. Une foule de renseignements sont disponibles dans la section Environnement du site Web de la Ville, dont une vidéo d’information.

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!