Un pékan aperçu aux Cèdres | VIVA MÉDIA Skip to main content

La présence d’un pékan a été observée sur la rue Daoust aux Cèdres dans les derniers jours. Devant cette situation, la municipalité lance un appel à la vigilance.

Il peut sembler inoffensif, mais un pékan est très loin d’être un animal domestique. D’ailleurs, il n’hésitera jamais à attaquer des petits mammifères afin de se nourrir. La municipalité invite donc les citoyens des secteurs concernés à prendre les précautions nécessaires pour la protection des animaux domestiques. Il est préférable de garder les petits animaux à l’intérieur de la maison en soirée et durant la nuit. Le chat d’un citoyen aurait été la proie de cet animal, le 28 août.

Le pékan, cousin du carcajou et membre de la famille des mustélidés, est une belette de couleur brun foncé. L’animal mesure près d’un mètre, incluant une queue touffue d’une trentaine de centimètres et possède des pattes fortes, courtes et munies de cinq doigts aux griffes semi-rétractables et une puissante mâchoire. Il est un animal solitaire qui se nourrit de petits mammifères (écureuil roux, lièvre, porc-épic, petits rongeurs et parfois, de chats et de petits chiens). Le pékan est aussi très habile dans les arbres, mais il capture la majorité de ses proies au sol.

 

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!