En raison des conditions particulières du confinement des personnes dans le contexte de la COVID, de la récente canicule et de la surutilisation de l’eau potable à des fins d’arrosage de la pelouse et du remplissage de piscines, la Ville de Saint-Lazare envisage une ou plusieurs formes d’interdiction de l’utilisation extérieure de l’eau potable si la consommation ne diminue pas drastiquement dans les prochains jours.

La consommation a atteint un niveau historique. Le niveau de certaines nappes phréatiques est, en ce moment au mois de mai, est comparable à ce qu’il est à la fin de l’été! Du jamais vu!

Comment contribuer à éviter cette interdiction ?

Bien qu’une utilisation plus judicieuse de l’eau pour nos besoins essentiels soit toujours de mise, la façon la plus rapide de contrôler le niveau de la nappe est de contrôler l’utilisation extérieure pour des fins d’arrosage de la pelouse.

« Nous prions donc tous les résidents, même les propriétaires de puits privés (puisque nous partageons tous les mêmes nappes), de cesser l’arrosage inutile et de respecter le nouveau règlement d’arrosage, mentionne Geneviève Hamel, directrice à la Ville de Saint-Lazare. Rappelons que si la ville devait décréter une interdiction complète d’arrosage, aucun nouveau permis d’arrosage ou de remplissage de piscine ne serait émis. Les résidents ne pourront donc pas planter de nouveaux végétaux, installer une nouvelle pelouse et devront, s’ils le souhaitent, faire remplir leur piscine par une entreprise privée à leurs frais.»

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire