La députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols demande aux citoyens qui pourraient être touchés par des inondations de se préparer à toutes les éventualités.

Le printemps s’installe et déjà, plusieurs citoyens anticipent une possible crue des eaux. Bien que, pour le moment, aucun avis n’a été émis par le ministère de la Sécurité publique en ce qui a trait le niveau des eaux, tout comme les municipalités, Mme Nichols assure qu’elle suit la situation de près.

En raison des mesures restrictives interdisant tout rassemblement en lien avec la crise de la COVID-19, les villes et municipalités se voient interdire l’ouverture de centres d’hébergement pour sinistrés. Les citoyens situés dans les zones à risque doivent donc être vigilants et prévoir leurs besoins dès maintenant en cas d’inondation.

Au printemps 2019, les inondations printanières ont forcé quelques résidents du comté de Vaudreuil à se relocaliser. Ainsi, la députée Nichols demande aux citoyens concernés de se préparer à toute éventualité.

« Je comprends que les gens se concentrent sur la pandémie de la COVID-19, mais il ne faut pas perdre de vue le retour possible d’une crue des eaux, précise Marie-Claude Nichols. Les municipalités et les riverains doivent se préparer malgré le contexte actuel. »

En ce sens, les occupants des résidences considérées à risque sont invités à visiter la section Inondation du site Web du gouvernement du Québec Ici

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!