Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la Sucrerie des Gallant à Très-Saint-Rédempteur le 20 mai 2019, la Fiducie d’utilité sociale agricole [FUSA] Talanoa, nouvellement constituée, a annoncé l’acquisition d’une terre de sept hectares à Très-Saint-Rédempteur pour un projet de coopérative agricole.

Les tensions bien connues dans les milieux agricoles sont les motifs principaux qui ont motivé les fiduciaires de ce projet à se mobiliser. L’augmentation du nombre de terres en friche, l’intensification de la crise alimentaire, les difficultés d’accès à la terre pour la relève et l’autonomie alimentaire et la souveraineté nationale à long terme sont les principaux enjeux que veut contrer cette fiducie.
« La mission de la FUSA Talanoa consiste à créer et rassembler une communauté multigénérationnelle et multiculturelle autour d’un projet de cohabitation et de coopérative agricole », affirme Pierre Provencher, fiduciaire fondateur de la FUSA Talanoa.
La mairesse des lieux, Julie Lemieux, se dit enthousiaste d’un tel projet qui devient nécessaire et impératif. « Ce projet va amener un côté plus humain tout en permettant de se rapprocher de la terre, affirme la mairesse. Il permettra d’éliminer les distances entre les producteurs et les consommateurs et viendra donc diminuer la pollution. Il s’agit d’un projet avant-gardiste. »

Un projet appelé à se développer

Déjà implantés ailleurs au Québec, quatre autres endroits plus précisément, ce projet vise à redonner à la terre sa vocation première tout en la protégeant des spéculations économiques. Il vise aussi à permettre à la relève de trouver un lieu de formation et d’appui tout en permettant la sauvegarde et la régénération des terres agricoles.
Pour l’instant, il s’agit donc d’un terrain de 7 hectares. Les fiduciaires fondateurs ne s’en cachent pas, ils veulent éventuellement agrandir et continuer de créer des lieux semblables pour permettre à ce projet de prendre de l’ampleur.
« Avec mes dix ans de vécu dans la création de communautés, avec les expériences des fiduciaires fondateurs, notamment Pierre-Alain Cotnoir du secteur des coopératives et Serge Gamache du milieu des affaires, gageons qu’on réussira à créer un modèle novateur, et ce, pour la planète qui a bien besoin de soins et d’attention ces jours-ci, mais aussi, et d’abord pour le Québec! », conclut M. Provencher.

Pour plus d’information, on peut joindre Pierre Provencher au ‭(514) 341-2547,‬ adresse courriel : talanoa.fusa@gmail.com

Nicola Di Narzo

Nicola Di Narzo

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!