Une analyse de la concentration du plomb dans l’eau aux fins de consommation a été exigée commissions scolaires et des établissements d’enseignement privé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur à titre préventif, en octobre 2019. L’objectif étant de se conformer à la nouvelle norme adoptée par le gouvernement du Canada en mars 2019.

Tous les points d’eau aux fins de consommation ont été testés à l’école Auclair, et ce, en conformité avec les protocoles de la procédure transmise par le ministère de l’Éducation du Québec (MEQ).

 

Ainsi, les résultats obtenus démontrent que certaines buvettes ont une concentration de plomb supérieure à la nouvelle norme de Santé Canada, norme maintenant adoptée par le gouvernement du Québec. La nouvelle norme de Santé Canada est établie à 5 microgrammes par litre.

 

Dans le but d’assurer la sécurité des élèves et du personnel de l’école, les points d’eau qui dépassent le taux acceptable ont été immédiatement condamnés et les mesures nécessaires ont été prises afin de résoudre la situation rapidement, en conformité avec la procédure transmise.

 

Rappelons que cette opération a été réalisée à la demande du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur dans le but de garantir que l’eau est sans danger pour les enfants.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire