Il y a à peine quelques mois, l’équipe de VIVA média s’était déplacé à l’école primaire de la Samare, située à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. Lors de cet événement, les élèves de l’école avaient pu choisir des personnes de leur entourage qui se démarquaient par leur bonté et leur engagement. Cette fois, c’était à leur tour de s’engager pour une cause. Pour réaliser leur projet, ils ont mis sur pied un marché de l’engagement.

En effet, l’école de la Samare était remplie de vie alors que les nombreux parents et grands-parents se promenaient dans le gymnase de l’école pour magasiner des objets créés par les élèves afin de générer des fonds pour soutenir une cause bien particulière. Les élèves pétillaient de joie en s’improvisant entrepreneurs d’un jour.

« C’est vraiment le fun de voir plein de gens venir voir nos produits confectionnés par nous-mêmes et de savoir que tout cela est pour une bonne cause et que ça nous rend bienveillants », affirme Antoine Mailloux, étudiant de l’école de la Samare

Cet événement, appelé le marché de l’engagement, était l’aboutissement d’un processus bien particulier au cours duquel les élèves ont fait de nombreux apprentissages. Le désir de la direction de l’école était de sensibiliser les élèves à l’engagement communautaire. Dans le cadre d’un projet appelé « donner au suivant », les élèves ont pu participer à différentes formations et ont vécu plusieurs activités pour les éveiller à l’engagement communautaire. Ainsi, toujours dans le cadre de ces activités, ils se sont improvisés journalistes pour partir à la découverte d’organismes communautaires de la région et ont dû ensuite mettre sur pied une campagne de sensibilisation auprès de leurs pairs afin de les informer des différentes réalités découvertes dans ce processus d’enquête.

« Le but de cette activité était de sensibiliser les élèves à l’entraide, à la générosité et la bienveillance ainsi qu’aux valeurs de partage, affirme Laurent Lavoie, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire. Les élèves ont participé avec beaucoup de sérieux et ont été très impliqués tout au long du processus. »

Les élèves de l’école maintenant sensibilisés aux différentes réalités ont été appelés à voter pour un organisme qu’ils pourraient soutenir. Ils ont donc été appelés à voter collectivement, selon le mode de scrutin habituel pour des élections qui sont propres à une démocratie, afin de choisir l’organisme qui deviendrait le bénéficiaire des fonds recueillis par le marché de l’engagement. L’organisme choisi? COBAVER-VS (Conseil du bassin versant de la région de Vaudreuil-Soulanges). Les produits vendus au marché de l’engagement sont tous créés par les élèves eux-mêmes.

« J’ai trouvé ça amusant d’aller voter. La cafétéria était tout organisée pour l’occasion et ça nous donnait l’impression de vraiment aller voter comme pour des élections », conclut Élie Anne Laliberté.

Nicola Di Narzo

Nicola Di Narzo

Journaliste

Un commentaire

  • Avatar Caroline Létourneau dit :

    Bravo à l’école, aux enseignant(e)s, à l’animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire et surtout aux élèves pour cette superbe initiative très inspirante! C’est beau de voir des jeunes s’impliquer, créer et développer leur bienveillance si tôt…vous être notre avenir, bravo!

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!