Des autobus scolaires électriques acquis au coût de 9 millions $ circuleront d’ici trois ans dans les régions de Salaberry-de-Valleyfield et de Beauharnois à la suite d’une entente conclue entre les entreprises Girardin et Autobus Venise.

Vestibulum porta pretium porta nulla posuere elit vel molestie aliquet. (Photothèque)

Ces nouveaux véhicules sillonneront les routes du Suroît le long des plans d’eau et routes urbaines pour desservir la clientèle des Commissions scolaires de la Vallée-des-Tisserands, des Trois-Lacs et New Frontiers.

Les autobus seront livrés en deux temps, commençant par 18 autobus scolaires électriques Blue Bird de Type C pouvant transporter 72 passagers, et trois minibus scolaires électriques Micro Bird de Type A ayant une capacité de 30 passagers chacun. Les premières livraisons sont prévues avant la fin de l’année scolaire en cours, permettant un deuxième déploiement à la rentrée scolaire 2022.

« Ces autobus électriques seront équipés d’équipements de sécurité qui font la réputation et la durabilité des marques Blue Bird et Micro Bird. L’alerte piéton dans les autobus permettra d’annoncer l’approche du véhicule dans la cour d’école, ce qui est essentiel à la sécurité étant donné que les véhicules électriques sont reconnus pour être très silencieux. Écran tactile et régénération au freinage sont d’autres technologies offertes par Girardin », de signifier la direction de la compagnie québécoise par voie de communiqué.

 

« Une fois les autobus électriques livrés, les villes desservies dans les régions de Beauharnois et de Salaberry-de-Valleyfield seront soulagées de 600 tonnes de gaz à effet de serre par année, une réduction considérable grâce à l’initiative d’Autobus Venise et de son leadership dans l’électrification du transport scolaire », mentionne l’entreprise.

Le plan pour une Économie Verte (PÉV), qui chapeaute le programme d’aide financière pour accélérer l’électrification du transport scolaire, met à la disponibilité des transporteurs une enveloppe budgétaire de 250,7 millions $ pour faciliter la transition. Le programme vise une transition de 65% des autobus scolaires au Québec vers l’électrique d’ici à 2030.

« C’est avec une très grande fierté que nous abordons ce passage à l’autobus scolaire électrique, ce qui permettra d’éliminer les gaz à effet de serre tout en offrant un transport fiable et sécuritaire aux enfants », a indiqué Manon Blanchard, directrice de l’entreprise « Autobus Venise ».

« L’électrification des transports scolaires au Québec doit être une priorité et Girardin se réjouit de pouvoir accompagner Autobus Venise dans cette importante transition grâce à notre expertise éprouvée », d’ajouter Michel Daneault, vice-président ventes et services pour l’Est du Canada chez Girardin à Drummondville.

Girardin et ses partenaires Blue Bird, avec le groupe motopropulseur Cummins PowerDrive, ainsi que Micro Bird avec le système Ecotuned Technologies, propose une gamme d’autobus scolaires électriques de Type A, C et D qui sont 100% électrique incluant le chauffage, permettant une réduction additionnelle de gaz à effet de serre.

Laisser un commentaire