Le 31 janvier 2019 a eu lieu l’inauguration de la bibliothèque de l’école primaire Brind’Amour à Vaudreuil-Dorion. Les jeunes frémissaient de joie de voir dévoiler leurs nouveaux locaux.

Bibliothèque de l’école primaire Brind’Amour (Photo : Nicola Di Narzo)

Le nouvel espace réservé aux jeunes de l’école primaire rayonnait de ses couleurs vives tout autant que les jeunes qui manifestaient un grand contentement. Ce sont désormais deux ans de labeur et d’efforts conjoints pour en arriver à un résultat apprécié de tous.

Alexandra feria, architecte colombienne et en stage d’architecture au Québec, est l’instigatrice du projet. Voyant la nécessité de remodeler l’espace peu attrayant, elle a rapidement reçu l’appui de Stéphanie Raiche, enseignante à l’école Brind’Amour. Pour permettre de réaliser un projet conforme, elle s’est ensuite alliée à l’architecte Laura Azoulay.

Les élèves impliqués dans le processus

Ce qui est plutôt unique dans ce projet, c’est l’apport des jeunes. Dès le début du projet, les jeunes de l’école primaire ont été impliqués dans le processus. Du style recherché aux couleurs désirées, les jeunes avaient leur mot à dire et ont su faire comprendre ce qu’ils désiraient vraiment : se sentir à l’extérieur, même lorsqu’à l’intérieur.

« C’était une occasion de les accoutumer aux plans architecturaux et de faire voir comment passer des plans à la réalité. L’important pour moi c’était de créer un milieu de vie agréable et qui respectait en tout les désirs de jeunes », affirmait Alexandra.

Le résultat est unique et inspirant. Avec l’aide d’entrepreneurs du milieu et de commandites pour les matériaux, l’école a pu s’en sortir à moindres coûts. « Nous n’aurions pu réaliser ce projet sans l’aide des différents intervenants, continue Alexandra. Sans l’aide et l’appui du maire, Guy Pilon, des différentes compagnies de matériaux de la région et des entrepreneurs, nous n’aurions pas eu le budget nécessaire pour réaliser ce projet. »

Pour les jeunes, il s’agit donc d’un grand exemple de détermination, d’audace et de persévérance. « Nos jeunes ont eu un exemple parfait de ce que veut dire construire une réalité et y croire jusqu’à son achèvement. Pour une école qui vise à éduquer les jeunes aux valeurs de l’entrepreunariat, c’est réussi », affirmait le directeur de l’école, François Moïse.

Nicola Di Narzo

Nicola Di Narzo

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!