Pétition lancée pour l’aménagement d’un parc canin à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot | VIVA MÉDIA Skip to main content

Notre-Dame-de-l’Île-Perrot – Un résident de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot vient d’initier une pétition dans le but d’inciter les autorités municipales à aménager un parc canin sur le territoire de cette localité de la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Une pétition a été initiée pour favoriser la mise en place d’un parc à chiens sur le territoire de Notre-Dame-de-l’Île Perrot.

(Photothèque)

Louis-Michel Taillefer déplore que la Ville de quelque 10 800 habitants n’offre aucune solution aux propriétaires de chiens pour leur permettre de développer leur animal de compagnie. Il sollicite l’appui de ses concitoyens en vue de la réalisation d’un tel projet au parc des Mésanges, situé dans la partie Sud de NDIP.

« La campagne annuelle de sensibilisation concernant les chiens de compagnie fait bien du sens, rappelant l’importance de les avoir toujours en laisse. Plusieurs personnes n’aiment pas les chiens ou en ont peur parce que certains propriétaires n’ont pas toujours le contrôle de leur bête. Toutefois, on oublie à quel point il est nécessaire pour les chiens de socialiser, de pouvoir jouer avec leurs pairs », affirme M. Taillefer.

L’instigateur de la pétition en ligne estime que ce genre d’exercice en groupe rend les chiens plus doux, plus sociables… bref, de meilleurs animaux de compagnie. Après deux ans d’attente suivant une demande formulée au conseil municipal, M. Taillefer a décidé de passer à l’action en interpelant les élus.

« Des parcs canins existent dans des communautés voisines comme Pincourt, Saint-Lazare et l’Île Perrot. De chez moi dans le secteur de la Pointe-du-Moulin, je dois parcourir une distance de 12 km pour me rendre au parc à chiens de Pincourt. En ce qui a trait à celui de l’Île Perrot, quelque 6 km séparent mon domicile de l’espace réservé aux chiens », explique M. Taillefer.

Pour encourager ceux qui croient à la nécessité d’offrir un emplacement sécuritaire aux chiens à NDIP, il suffit de signer la pétition en ligne sur change.org au https://chng.it/4rwXtHF6nj.

L’objectif est de recueillir entre 500 et 1000 signatures afin de présenter la pétition d’ici quelques mois à une séance ordinaire du conseil de ville.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!