Depuis novembre dernier, près de 20 tonnes de piles ont été amassées par des établissements scolaires à travers le Québec à l’occasion du concours annuel de recyclage de piles organisé par ENvironnement JEUnesse et Appel à Recycler. L’école secondaire

En plus des bourses remises aux écoles ayant amassé le plus grand nombre de piles, cinq prix de participation d’une valeur de 150$ sont tirés tout au long de l’année. Ces bourses permettent de financer des initiatives écoresponsables.  (Photothèque)

Alors que le Québec se situe en pleine crise du recyclage, il semble y avoir un vent d’espoir pour le secteur du recyclage de piles. Effectivement, Appel à Recycler annonçait récemment que le Québec détenait, pour une troisième année consécutive, le titre de champion du Canada en collectant plus 1,2 million de kg de piles. L’École secondaire Soulanges a gagné un prix de participation d’une valeur de 150$ dans le cadre du concours de recyclage de piles organisé par Appel à Recycler et ENvironnement JEUnesse. La direction de l’établissement scolaire a profité de cette bourse pour aménager un « salon d’étude vert », une pièce remplie de plusieurs plantes et disposée de manière à être propice à des séances d’étude relaxantes.

L’éducation, secteur clé du recyclage de piles

Le secteur de l’éducation est indéniablement responsable d’une grande part de cette victoire vu sa participation annuelle au concours de recyclage de piles. Pour cette édition, plus de 250 établissements de niveau primaire, secondaire et collégial sont impliqués, rejoignant 264 500 jeunes en plus du personnel.

« Je suis toujours aussi impressionnée par le taux de participation et l’engagement du milieu scolaire dans ce concours. Année après année, le concours améliore la sensibilisation au niveau de l’importance du recyclage des piles pour la protection de l’environnement, et nous en sommes très fiers », exprime Catherine Gauthier, Directrice générale d’ENvironnement JEUnesse.

Pour Stéphanie Foster, Chef de Service Marketing chez Appel à Recycler, le concours est une excellente façon d’éviter la contamination des sols et de contribuer au développement d’une économie circulaire. « Les piles et les batteries contiennent parfois des métaux tels que le plomb et le cadmium qui peuvent contaminer l’environnement lorsqu’ils sont envoyés dans les sites d’enfouissement. Toutefois, lorsqu’ils sont recyclés adéquatement, ces métaux peuvent être récupérés et utilisés pour fabriquer de nouveaux produits, dit Mme Foster. Grâce au concours depuis les 3 dernières années, plus de 100 tonnes de piles et de batteries ont été détournées des sites d’enfouissement, leur recyclage permet de conserver les ressources et contribuer au développement de l’économie circulaire. »

11 750$ pour financer des projets verts

En plus des bourses remises aux écoles ayant amassé le plus grand nombre de piles, cinq prix de participation d’une valeur de 150$ sont tirés tout au long de l’année. Ces bourses permettent de financer des initiatives écoresponsables.

Le concours en chiffres

20 000 kg de piles amassées
250 écoles participantes
264 500 élèves et étudiants impliqués
11 750$ en bourses
100 tonnes de piles amassées depuis la création du concours

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!