Grande Guignolée des médias : une année de collecte record dans le Suroît | VIVA MÉDIA Skip to main content

Encore une fois, la population du Suroît s’est montrée généreuse dans le cadre de la 18e édition de la Grande Guignolée des médias. Au total, 103 045,73 $ ont été amassés, soit une hausse de près de 11 000 $ par rapport à 2019.

Stéphane Spisak, directeur général de Moisson Sud-Ouest ne cache pas sa joie. Sa satisfaction est compréhensible puisque l’organisme connait une hausse de 30 % des demandes d’aide qui lui sont faites. « Auparavant, nous avions 7500 demandes par mois alors que cette année, il y en a 8000. De ce nombre, 44 % des bénéficiaires sont des enfants », fait savoir M. Spinak.

Des centaines de bénévoles se sont dispersés aux quatre coins de la région pour récolter les dons. Cette année, ils étaient 300 bénévoles tous plus souriants les uns que les autres, à être en poste aux intersections ciblées.

« Il y a eu moins d’automobilistes que les autres années, mais les gens ont été plus généreux, indique M. Spisak. Je remercie les gens et les bénévoles pour cet élan de générosité. Cette année, nous avions 12 sites de cueillette. Un site a été déplacé à Vaudreuil-Dorion. »

D’autres dons

Même si le jour J de la Grande Guignolée des médias est passé, la période des dons, qu’ils soient en ligne, par la poste ou directement en contactant Moisson Sud-Ouest, se termine uniquement le 31 décembre. « Les gens peuvent faire des dons à l’adresse : moissonsudouest.org », précise le directeur général de l’organisme.

Pas d’argent en poche

Plusieurs automobilistes souhaitaient donner. Or, bon nombre n’avait pas d’argent en poche. Stéphane Spisak explique que des discussions et des démarches auront lieu afin de munir l’événement d’une forme de paiement sans contact par carte de crédit ou de débit. « Je sais que ça s’est fait à Montréal. C’est une option que nous ne pouvons pas passer sous silence pour l’an prochain. »

Moisson Sud-Ouest

Dans un contexte social où des individus et des familles ne mangent pas quotidiennement à leur faim, Moisson Sud-Ouest a pour mission de récupérer des denrées alimentaires chez plusieurs fournisseurs répartis en majorité sur son territoire et de les distribuer quotidiennement aux organismes accrédités, afin que ces derniers soulagent la faim d’une partie de la population parmi les plus démunis de la région desservie. En tant qu’unique banque alimentaire du Suroît; l’organisme a comme vision de devenir un chef de file en développement durable de l’alimentation par nos actions novatrices pour réduire le gaspillage tout en développant la participation citoyenne des individus et ceci en étroite collaboration avec nos partenaires engagés.

Tous les sites de Vaudreuil et Pincourt ont été sous la supervision de VIVA-MÉDIA. Dans ce secteur, on parle aussi d’une augmentation significative du total des dons pour atteindre un montant de 35 701,08 $.

 

 

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!