Le restaurant Casa Greque de Salaberry-de-Valleyfield est au cœur d’une polémique alors qu’un groupe de 21 personnes a été changé de place pour permettre à un groupe de clients musulman d’être tous ensemble.

La situation est bien réelle. D’ailleurs, elle est dénoncée vivement sur les réseaux sociaux. Mais, de l’aveu d’une employée, certains points doivent être précisés. « Ça ne s’est pas passé comme ce qui est rapporté sur Facebook. Les clients avaient terminé de manger et ils ont été déplacés afin de permettre aux deux groupes présents de manger tous ensemble », insiste Chantale, une employée de la Casa Grecque

Photothèque

Selon l’employée, le 31 décembre, deux réservations ont été faites au restaurant Casa Grecque de Salaberry-de-Valleyfield. La première pour un groupe de 21 personnes et la seconde pour un groupe de 56 personnes. Cependant, lorsque le second groupe s’est présenté, il était question de 60 personnes. « Les deux groupes étaient dans la même salle, confirme Chantale. Cependant, le groupe de 21 avait terminé. Il nous était impossible de faire assoir 60 personnes. Il y avait des gens debout. Nous avons donc demandé aux responsables du groupe de 21 personnes, s’ils pouvaient être déplacés afin de permettre au groupe de 60 clients de manger tous ensemble. »

Si le groupe de 60 clients avait été un groupe de Québécois catholiques, nous aurions agi de la même façon., -Chantale, une employée du restaurant Casa Grecque de Salaberry-de-Valleyfield.

Chantale assure que ce n’est pas une question de religion ni d’un accommodement raisonnable. « Oui les nouveaux propriétaires sont musulmans, mais ça n’a rien à voir avec la situation. Les gens qui se sont offusqués sur les réseaux sociaux ne sont même pas ceux qui ont été déplacés. Notre cuisinier travaille ici depuis 10 ans et il confirme également que depuis la vente, que ses conditions de travail sont restées les mêmes. Rien n’a changé et c’est vraiment triste que quelqu’un ait inventé quelque chose de la sorte. »

Voici la publication faite sur Facebook. L’internaute tient une tout autre version que celle de l’employée.

« Scène d’accommodement raisonnable chez Casa Grec de Valleyfield malheureusement. Déloger de nos places (une 2e fois après avoir refusé la 1ère) respective avant même notre dessert. Section semi fermer ou on était environ 15 québécois sur 66 places. Le reste était de confession musulmane. Deviner le reste maintenant.
Ils viennent de perdre 2 clients sinon plus. J’espère que la douzaine de gens québécois qui étaient dans notre section en feront autant. [sic] »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!