Le 8 avril dernier, la Caisse Desjardins de Vaudreuil-Soulanges a tenu son assemblée générale annuelle virtuelle. Ce fut l’occasion pour les membres de prendre connaissance des plus récents résultats financiers. Ils ont ensuite bénéficié de quatre jours pour exercer leur droit de vote sur la ristourne et l’élection des administrateurs.

Crédit photo : Caisse Desjardins Vaudreuil-Soulanges

Au terme de son exercice 2020, la Caisse affiche des revenus d’exploitation de 53,12 M$, une hausse de 6,8 % par rapport à 2019. Pour ce qui est du volume d’affaires, il a augmenté de 10,8 % et s’établir désormais à 4,74 G$. Ces excédents avant ristournes aux membres atteignent 24,35 M$, soit une croissance de 25,8 % au cours de la dernière année.

Aux dires du directeur général de la Caisse, Gilles Brassard, cette bonne performance démontre l’importance que portent les membres dans leurs besoins financiers au quotidien

« L’année 2020 avec la COVID-19 nous a incités à modifier nos habitudes, dont entre autres faciliter les rencontres virtuelles avec nos membres tout en les assistant dans le cheminement vers des solutions en ligne adaptées à leurs besoins, souligne Gilles Brassard. Je suis particulièrement fier des résultats et au nom des employés de la Caisse et des administrateurs, je tiens à remercier nos membres de leur confiance indéfectible. »

 

De l’argent pour la collectivité

La Caisse a retourné 429 976 $ à ses membres et à la collectivité, soit 150 711 $ sous forme de commandites et de dons et 279 265 $ par l’entremise de son Fonds d’aide au développement du milieu.

Le rapport du conseil d’administration a été prononcé par la présidente Pauline Thauvette-Leroux. Celle-ci a précisé la teneur des soutiens financiers réalisés en 2020 dans le contexte de la COVID-19.

« Desjardins Vaudreuil-Soulanges a dit Présent en maintenant ses engagements avec les organismes de la région évoluant dans le secteur des œuvres humanitaires et des services communautaires, indique Mme Thauvette-Leroux. La sécurité alimentaire a été l’une de nos grandes préoccupations et c’est en soutenant des organismes de notre région, en participant au fonds d’urgence, à des guignolées locales ou par des soutiens financiers assurés par le Fonds d’aide au développement du milieu que la communauté vulnérable a bénéficié du maintien des aides collectives menées localement. »

Pour sa part, le 2e vice-président du conseil d’administration et président du comité Coopération, M. François Paquin, a rappelé les efforts fournis par bon nombre d’OBNL en 2020.

« Je tiens à féliciter les organismes qui ont traversé des moments où des défis de taille se sont dressés en 2020. On pourrait facilement prétendre que cette année 2020 est à oublier, affirme M. Paquin. Toutefois, il ne faudrait pas tout oublier. Il faudrait surtout se rappeler combien la communauté a bénéficié de services de première ligne garantis par bon nombre d’OBNL que Desjardins a eu le plaisir et le devoir de soutenir. »

Laisser un commentaire