Un accueil campivallensien pour l’olympienne Courtney Sarault | VIVA MÉDIA Skip to main content

L’olympienne Courtney Sarault a eu droit à un bel accueil de sa famille campivallensienne lundi soir à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. La patineuse de vitesse courte piste a pu renouer avec son oncle Gaétan Sarault et sa tante, Johanne Sarault, à Dorval avant de rentrer à son domicile d’adoption à Montréal.

Courtney est la fille du Campivallensien de souche Yves Sarault, le dernier hockeyeur de Salaberry-de-Valleyfield à avoir disputer un match dans la Ligue Nationale, en 2002. Le paternel occupe actuellement le poste d’entraîneur-chef des Lions de Zurich dans la Ligue Nationale de Suisse de sorte que la famille agrandie de Courtney est allée à sa rencontre, bouquet de fleurs à la main.

Native de Moncton au Nouveau-Brunswick, Courtney vit maintenant dans un condo à Montréal après avoir déménagé au Québec pour s’entraîner avec l’équipe nationale de patinage de vitesse à l’aréna Maurice-Richard. Si ses performances aux Jeux de Beijing n’ont pas satisfait totalement ses aspirations, l’athlète de 21 ans voit l’avenir avec optimisme.

Vice-championne du monde en 2021 sur la distance de 1500 mètres, Courtney a vécu la déception de rater la ronde finale par 0,01 secondes à Beijing après avoir gagné en quart de finale. « Je l’ai manqué littéralement par un orteil », a exprimé la patineuse courte piste.

Au relais 3000 mètres, Courtney Sarault et ses acolytes canadiennes ont terminé au pied du podium avec une 4e position en finale. Une 3e place au 1000 mètres individuel en quart-de-finale a fait en sorte que son aventure olympique n’a pas inclus une conquête de médaille.

Seule représentante du Nouveau-Brunswick au sein de la délégation canadienne et nommée athlète de l’année 2021 par Patinage de vitesse Canada, Courtney se dit fière d’avoir conservé une bonne attitude à Beijing malgré les déceptions qu’elle a rencontrées. L’avenir appartient à la jeune patineuse de vitesse qui entend bien poursuivre son cheminement afin de se mesurer à nouveau à l’élite mondiale de sa discipline lors des futurs championnats mondiaux et aux Jeux d’hiver de 2026 à Milan en Italie.

La patineuse de vitesse courte piste Courtney Sarault a été accueillie par sa tante Johanne et son oncle Gaétan à l’aéroport de Dorval lors de son retour des Jeux Olympiques de Beijing en Chine.

(Photos : Denis Bourbonnais – La Voix Régionale)

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!