Stéphanie Blain, la nouvelle reine des Régates de Valleyfield | VIVA MÉDIA Skip to main content

Salaberry-de-Valleyfield – La foule s’est levée, les encouragements ont augmenté comme un crescendo et les cris se sont fait entendre dans les gradins :  en croisant la ligne d’arrivée pour recevoir le drapeau quadrillé lors de la finale de la classe 2,5 litres, Stéphanie Blain est devenue la nouvelle reine des Régates de Valleyfield.

La « Canada Girl », Stéphanie Blain est devenue la coqueluche des spectateurs en remportant la finale de la classe 2,5 litres aux 82es Régates de Valleyfield.

(Photo : Lucien Brault – La Voix Régionale)

Seule femme pilote parmi les quelque 70 inscrits à la 82e édition de l’événement phare du motonautisme, la « Canada Girl » a poussé son embarcation « S-757 » à limite pendant cinq tours sur le circuit Robert-Théorêt pour décrocher sa première victoire en une année et demie de compétition dans la Ligue de Régates d’Hydroplanes (HRL). La jeune femme de McMasterville (Québec) a résisté aux assauts de l’Américain de 19 ans, Eddie Kanfoush, à bord du « Miss Behaved » S-50, pour l’emporter par 1,50 seconde au fil d’arrivée.

Ce moment de gloire n’a pas été de tout repos pour Stéphanie Blain qui, dans l’échauffement avant le départ, s’est immobilisée temporairement au centre du parcours. « La lumière rouge pour la pression d’huile s’est allumée et j’ai arrêté. Les gars m’ont dit d’y aller quand même, dans mes oreilles, et je suis repartie », a confié la pilote sur le Quai des Champions.

Pour les officiels, alors que Stéphanie maintenait son avance en tête, une question est venue brouiller l’issue de la course : en levant la porte de son cockpit lors de sa brève pause, l’éventuelle championne avait-elle commis une infraction?

Il a fallu attendre quelques minutes avant d’officialiser les résultats et les spectateurs, mis au courant de la situation, ont manifesté leur mécontentement en hurlant des huées rarement entendues aux Régates de Valleyfield. Après consultation dans le livre des règlements, il a été décidé de confirmer la victoire Stéphanie Blain car elle n’était pas sortie de son habitacle avant de réintégrer le parcours.

Ce verdict a littéralement provoqué une exclamation de joie dans les gradins et la nouvelle reine, transportée par une motomarine en provenance des puits, a reçu un accueil délirant quand elle est débarquée au Quai des Champions. « Merci à mon équipe et à vous tous », a lancé Stéphanie Blain, avant d’être éclaboussée de champagne par ses coéquipiers.

La championne a d’ailleurs fait d’une pierre, deux coups en décrochant son premier sacre dans le temple des régates. Sa récolte de 25 points en finale lui a permis de s’installer au sommet du championnat HRL avec un total de 279 points, devançant Simon Fortin (S-199) par 5 points.

Eddie Kanfoush, qui avait épaté la galerie en gagnant à Cambridge (Maryland) et Beauharnois malgré ses restrictions de pilotage, s’assuré de la 2e position à bord du bateau propriété de la famille Less/Brodie (S-50). Simon Fortin s’est adjugé un podium et il a célébré sa 3e place à la remise des trophées en calant une bière qui avait été versée dans son « soulier de course ».

Sébastien Leduc (Happy Sunny S-555) a terminé 4e malgré une pénalité pendant que le « Fat Boy » S-88 d’Alexandre Leduc s’est immobilisé pour un « Did Not Finish ». Owen Henderson a surpris tout le monde dans la course 4A en prenant le volant du « Herrin Choker » S-38 à la place d’Adam Carruthers pour remporter la victoire. L’embarcation n’a cependant jamais quitté les puits en finale et le « S-38 » était absent à l’instar du « Canadian Tire » S-25 de Vincent Laberge. En ce qui a trait au bateau « How » S-57 de Mathis-Gabriel Chiasson, une embardée dans le difficile tournant « Ouest » lors de la qualification 3A de samedi a mis fin au week-end du jeune coureur de 19 ans. Mathis-Gabriel a été sain et sauf mais le moteur Honda du « S-57 » a été démonté pour faire les vérifications nécessaires.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Un commentaire

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!