Martin Rochon conduira une autre embarcation de la classe Pro Hydro aux Régates de Beauharnois | VIVA MÉDIA Skip to main content

La Ligue de Régates d’Hydroplanes a fait l’acquisition d’une seconde embarcation en prévision de la création de la classe en développement Pro Hydro, qui verra le jour en 2024 sur le circuit motonautique.

Aux 15es Régates de Beauharnois, Martin Rochon sera aux commandes du bolide acheté de Jay Gignac et transporté depuis l’État du New Hampshire au cours des derniers jours. Il s’agit du bateau que le coureur américain a conduit dans la classe Grand National Hydro sous l’appellation de « Gi Wizz » GNH-55 et qui était jadis le « Max Époxies » GNH-115 » de couleur noire appartenant à Thom Heins.

La coque fabriquée en bois par Bruce Mason et munie d’un moteur de 468 pouces cubes deviendra un point de comparaison avec le « V-751 » qui aura à son bord Marc Lalonde. Le pilote campivallensien occupera le siège de l’ex-« Team Magnum » GNH/GP-18 » de George Conover, obtenu de Jerry Hopp, et qui sera nanti du nouvel engin en préparation.

Martin Rochon, quant à lui, voit d’un bon œil l’avènement de cette nouvelle classe visant à offrir une étape transitoire aux compétiteurs de la catégorie Hydro 350. « L’embarcation possède une cage ‘’Bergeron’’ et elle est prête à tester. L’objectif est de faire construire éventuellement 8 embarcations identiques dont le tunnel d’air sera limité à 72 pouces », explique le conducteur du « V-773 », qui comptera sur l’aide de Daniel Leclerc au sein de son équipe « Pro Hydro ».

Selon les plans initiaux, la taille de la coque doit s’apparenter à un bateau de la classe Grand Prix (26 pieds) tout en étant plus légère avec 850 livres en moins. Du même coup, l’embarcation pourra accueillir un moteur ayant un ratio HP/poids d’environ 1,5 fois plus élevé que la classe H-350.

La saison 2022 sera destinée à recueillir le plus de données possibles en lien avec le développement de la machine qui devrait contenir un engin de quelque 800 chevaux-vapeur. Marc Lalonde doit en principe faire les premiers essais au volant du prototype, les 4 et 5 juin au parc Bourcier lors des Régates de Beauharnois, afin de donner des recommandations à l’équipe mécanique dirigée par Brian Turpin.

Toutefois, quelques écuries de la HRL éprouvent actuellement des difficultés d’approvisionnement de pièces et l’équipe du « Lalo Racing » V-751 espère que les travaux seront complétés d’ici la fin de semaine prochaine aux ateliers Henderson à Brockville en Ontario.

Le pilote de Saint-Zotique Martin Rochon fera l’essai de l’embarcation achetée de Jay Gignac (GNH-55) et qui donnera un avant-goût de la future classe Pro Hydro aux 15es Régates de Beauharnois.

(Photo d’archives – Pierce Williams)

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!