Une carte rare d’Alexis Lafrenière vaut 13 000 $ à Marco Varin | VIVA MÉDIA Skip to main content

Viva Média – collaboration spéciale

Gagner le million ça ne change pas le monde selon le fameux commercial diffusé à la télé mais pour un collectionneur sportif, trouver une carte très rare d’un hockeyeur recrue comme Alexis Lafrenière peut constituer un gain considérable.

Marco Varin, un Campivallensien de 23 ans, s’est demandé s’il rêvait quand il a ouvert un paquet de cartes de la cuvée «Hockey Upper Deck Series 1, vendredi. Ses yeux se sont ouverts très grands et son cœur s’est emballé en mettant la main sur une carte recrue «High Gloss» d’Alexis Lafrenière, repêché au tout premier rang par les Rangers de New York à la séance de sélection 2020 de la Ligue Nationale de hockey.

Seulement 10 exemplaires de cette carte ont été empaquetés dans des boîtes en Amérique du Nord et Marco a eu la chance d’être le récipiendaire d’un de ces trésors. Le jeune homme qui fait carrière dans le domaine de la vente s’est approprié la carte numérotée 8e de 10. Jusqu’à maintenant, 4 collectionneurs auraient eu cette chance sur le continent nord-américain.

On savait déjà que la surenchère serait folle pour cette carte et moins de 48 heures après sa trouvaille, Marco Varin s’est enrichi de 13 000 $ auprès d’un acheteur montréalais qui œuvre dans ce champ d’activités, «CF31 Cartes Sportives».

Quel hasard

Le hasard fait bien les choses selon l’adage populaire et dans le cas de Marco Varin, les étoiles se sont alignées merveilleusement bien. Vendredi, il a acheté 5 boîtes de la série «Hockey Upper Deck 1» au magasin «Sport Collect 2010» propriété de Daniel Émond à Salaberry-de-Valleyfield.

Ouvrant les paquets à sa résidence, Marco se félicite d’avoir obtenu dans les 4 premières boîtes 3 cartes recrues «régulières» de type «Young Guns» d’Alexis Lafrenière, dont la valeur est estimée à 400 $ chacune.

«Je me considérais très chanceux et j’ai offert la 5e boîte de cartes à un ami qui en cherchait (une boîte). Finalement, mon ami s’est ravisé et il ne l’a pas acheté. J’ai commencé à ouvrir les paquets de la 5e boîte et j’avais un total de 6 cartes recrues quand les bras m’ont tombé à la découverte d’une High Gloss de Lafrenière. Il fait croire que j’étais destiné à avoir cette précieuse carte», raconte Marco Varin.

En temps normal, chaque boîte contient 6 des 50 différentes cartes recrues de la série chez Upper Deck. «Les chances étaient minimes que je déniche une autre carte recrue dans la 5e boîte, celle de Lafrenière ou autres, et j’ai déballé d’autres paquets avec une certaine nonchalance. J’ai aperçu une carte d’Alex Belzile du Canadien et j’ai continué, pensant que d’autres seraient dans la boîte par erreur. On connaît maintenant la suite», de relater le collectionneur, qui s’adonne à ce passe-temps depuis seulement 6 mois.

Sous le choc, Marco Varin tremblait littéralement et l’insertion de la carte tant convoitée dans un plastique protecteur a nécessité 15 minutes de travail minutieux. La carte se trouvait dans un parfait état et peu de temps après l’avoir affiché sur les réseaux sociaux, le Campivallensien recevait la visite d’une équipe d’experts pour les besoins d’analyse.

Les représentants de «CE31 Cartes Sportives» ont adjugé une note de 9,5 sur 10 de sorte que le processus de vente a suivi son cours. Aujourd’hui, Marco Varin se considère chanceux que son grand-père lui ait légué une carte recrue en mauvais état de Maurice Richard, ce qui a eu pour effet d’éveiller son intérêt pour la collection de cartes sportives.

Marco Varin entend dépenser la somme de 13 000 $ en tant que mise de fonds pour l’achat d’une maison. «Toute cette histoire arrive au bon moment. J’ai été mis à pied en raison de la COVID-19 et je prends l’argent volontiers», se réjouit Marco Varin.

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!