Solide opposition des Braves de Valleyfield face au Collège Français | VIVA MÉDIA Skip to main content

Salaberry-de-Valleyfield – Cette fois-ci, les officiels ont fait leur travail et la foule annoncée de 405 spectateurs a eu droit à un excellent match. Trois semaines après le désastre du 3 mars qui avait vu les Braves recevoir les 8 premières pénalités de la rencontre pour s’incliner 7-2 devant le Collège Français de Longueuil, la formation campivallensienne a livré une forte opposition aux champions de la saison régulière, jeudi soir à l’aréna Salaberry.

Les Braves de Valleyfield ont offert une bannière à leurs 5 joueurs de 20 ans qui complètent leur stage dans les rangs juniors, jeudi soir à l’aréna Salaberry. On peut voir Jérémy Bisson, Alex Larocque, Maxime Lavoie, Michael Stegmann et Lukas Châtelain en compagnie de David Rochon (entraîneur-chef, directeur gérant), Mario Hébert (vice-président marketing), Danik Lavoie, Stéphane Scotto et Frédéric Savaria (copropriétaires).

(Photo : Tobi-Lynne P. Payne)

Les protégés de l’entraîneur-chef David Rochon sont restés à un but près de causer une surprise jusqu’en toute fin de rencontre mais deux buts marqués par les visiteurs dans un filet désert se sont soldés par un gain de 6-3 du Collège Français.

En réalité, la partie s’est jouée dans les dernières minutes de la 2e période. Félix-Olivier Beaudin a réussi son 13e filet de la saison à 16:51 pour briser une égalité de 2-2 en faveur des Braves. Toutefois, le Collège Français a démontré pourquoi il occupait le sommet du classement général en frappant deux fois dans l’intervalle de 95 secondes pour rentrer au vestiaire avec une priorité de 4-3.

Chris Roy (31e) a nivelé les chances à 18 :22 avec son 2e de la rencontre et Owen Stammer (30e) a ajouté lui aussi son 2e de la partie avec 3,3 secondes à jouer pour placer les siens en avant. Au dernier tiers, le portier longueuillois Mathis Lacroix-Goulet a effectué plusieurs arrêts-clés et le Collège Français a pu concrétiser sa victoire avec les buts de Maxime Gagné (40e) et Thomas Bourbonnais (12e) dans une cage abandonnée.

Lorsque Maxime Gagné a poussé la rondelle au fond du filet, tous ses coéquipiers ont sauté sur la patinoire pour aller le féliciter. En portant sa fiche à 40 buts et 54 passes pour 94 points, l’attaquant du Collège Français s’est assuré de terminer au premier rang des compteurs de la LHJAAAQ pour la saison 2021-2022, un point devant Tristan Gourdeau des Panthères de Saint-Jérôme. Gagné avait récolté une assistance dès la 47e seconde de la période initiale sur le 29e but d’Owen Stammer mais les Braves et le gardien Gabriel Boissonneault l’ont ensuite tenu en échec jusqu’à la toute fin du match.

Zachary Séguin (32e) avait créé l’égalité (1-1) à la 6e minute du premier vingt en convertissant des passes d’Étienne Parent et Mathis O’Driscoll. À mi-chemin dans la période, Jérémy Bisson (4e) a déjoué Mathis Lacroix-Goulet à l’aide d’un puissant tir sur réception, assisté de Félix-Olivier Beaudin et Nathan Lévesque. Les Braves ont capitalisé ainsi sur leurs deux premières supériorités numériques.

Gabriel Boissonneault a repoussé 32 des 36 rondelles dirigées vers lui chez les Braves, qui ont obtenu 32 tirs dont 17 en 2e période pour un écart favorable de 12 lancers dans cet engagement. Félix-Olivier Beaudin, le joueur du match pour le club campivallensien, a obtenu deux points (1-1) tout comme Étienne Parent et le joueur affilié Nathan Lévesque avec 2 aides chacun.

Il s’agissait du dernier match à domicile en saison régulière pour les Braves qui seront à Montréal-Est-ce soir (vendredi) pour affronter les Rangers. Dépendamment du résultat des parties impliquant Valleyfield et le Titan de Princeville, qui en viendra aux prises avec les Condors du Cégep de Beauce-Appalaches, la troupe de David Rochon connaîtra l’identité de son adversaire en vue du match suicide (tie breaker) qui aura lieu dimanche (27 mars) pour déterminer les deux dernières équipes pouvant accéder à la ronde quart-de-finale des séries.

Si le classement demeure le même, les Braves, qui sont en 9e position, seront opposés aux Inouk de Granby (8e) dimanche après-midi (16 h) au Centre sportif Léonard-Grondin. Dans l’éventualité où Princeville (10e) devance les Braves, les Campivallensiens devront faire le voyage à Montmagny pour se mesurer à l’Éverest de la Côte-du-Sud à la même heure.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!