Les joueurs des Braves impatients de reprendre le collier | VIVA MÉDIA Skip to main content

Les joueurs des Braves de Valleyfield et de la Ligue de hockey Junior AAA du Québec n’en peuvent plus d’attendre.

Le défenseur recrue des Braves de Valleyfield, Étienne Parent a bon espoir que les activités reprennent prochainement dans la Ligue de hockey Junior AAA du Québec. (Photo Tobi-Lynne P. Payne)

Au repos forcé depuis le 20 décembre dernier, les hockeyeurs ont vu passer la journée du 12 janvier qui devait coïncider avec la fin de la suspension des activités. Le virus de la COVID-19, version Omicron, a toutefois contrecarré les plans de la LHJAAAQ et la date de la reprise des activités reste indéterminée.

Des nouvelles sont anticipées de la part du gouvernement provincial vers la fin du mois. On devrait savoir d’ici une demi-douzaine de jours si les mesures sanitaires décrétées par le gouvernement de la Coalition Action Québec seront allégées.

Les dirigeants du circuit Figsby veulent que les joueurs retournent sur la patinoire le plus tôt possible et un plan de relance a été déposé auprès de la Santé publique dans l’espérance de recevoir le feu vert à la poursuite de la saison.

Etienne Parent, défenseur recrue des Braves de Valleyfield, se dit attristé pour les joueurs de 20 ans de son équipe, qui en sont à leurs derniers coups de patin dans les rangs juniors. Dans une entrevue réalisée par Stéphanie Laurin pour le site web de la LHJAAAQ, l’arrière-garde natif de Rouyn-Noranda mentionne que certains de ses coéquipiers sont affectés par la pandémie pour une 3e année de suite.

Parmi les propos recueillis par la journaliste stagiaire auprès d’Étienne Parent, le défenseur exprime sa déception : « Il y a des joueurs de 20 ans dans mon équipe qui ont vu leur saison 2020 s’arrêter brusquement, qui n’ont pas joué l’année dernière et que leur dernière campagne est en arrêt. C’est stressant pour eux. Je trouve ça plate pour moi aussi, mais c’est décevant pour eux qui quitteront bientôt le junior sans y avoir joué pleinement. »

Le défenseur âgé de 18 ans comprend l’application des mesures sanitaires mais il souligne tout de même que des pauses aussi longues peuvent avoir des effets négatifs sur le développement des joueurs. « Normalement, il y a une grande différence entre un joueur de 16 ans et un autre de 20 ans, mais on se retrouve à peu près au même niveau. Il y a eu des années où on ne s’est pas développés comme on aurait dû », de signifier Étienne Parent.

Le porte-couleurs des Braves essaie de garder la forme en chaussant les patins sur les patinoires extérieures. « Nous avons espoir que ça reprenne. On veut être prêts quand ça va recommencer. Je pense qu’il reste seulement à déterminer quand et comment ça va se passer », souhaite Étienne Parent.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!