Les Braves ont poussé Saint-Jérôme à la limite | VIVA MÉDIA Skip to main content

Saint-Jérôme – Contre toute attente, les Braves de Valleyfield ont poussé leurs adversaires à la limite lors de la série qui les opposait aux Panthères de Saint-Jérôme dans la ronde quart-de-finale de la Ligue Junior AAA du Québec.

Confrontés à une équipe qui a amassé 34 points de plus au cours de la saison régulière, les troupiers campivallensiens ont encore fait preuve de résilience dans le 7e match disputé dimanche à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord en surmontant un déficit de 4-1 pour créer l’égalité à la 6e minute du 3e engagement. Des pénalités imposées aux Braves ont ensuite mené à 3 buts des Panthères, dont un dernier dans une cage déserte, pour permettre au club jérômien de ravir l’affrontement décisif au pointage de 7-4 devant une foule annoncée de 624 spectateurs.

Le 5e filet des séries du centre Alexis Bourboin a ramené les Braves à un écart de 4-2 en fin de 2e période. Zachary Séguin, qui revenait au jeu à la suite d’une suspension de 3 parties, a rétréci la marge à un seul but grâce à son 9e en 4 rencontres dès la 48e seconde du 3e vingt. Puis une puissante frappe de Lukas Châtelain (1er) en avantage numérique a battu le gardien Vincent Lajoie pour niveler les chances (4-4) à 6 :15.

Un jugement d’officiel fort douteux a par la suite conduit à l’éventuel but vainqueur de Tristan Gourdeau (2e) qui a déjoué Jasmin Simon à l’aide d’un « rap around » lors d’un jeu de puissance à 10 :34. Le défenseur Mathis Meilleur était au cachot pour avoir administré un double-échec mais sur la séquence, il avait été clairement retenu par le joueur des Panthères tel un plaqué de football et l’arbitre n’a pénalisé que la riposte.

« Ça fait partie de l’expérience des séries. Même si ton opposant mérite une punition, tu dois ravaler et mordre dans ton ‘’mouthpiece’’. Les jeunes vont apprendre de ces situations », a commenté l’entraîneur-chef David Rochon.

Sortir la tête haute

Le « coach » des Braves a louangé ses joueurs pour avoir composé avec leur large part d’adversité. « Tous les gars peuvent sortir de l’aréna la tête haute. Du moins, je le pense parce que moi, je suis fier de chacun d’entre eux », a-t-il exprimé.

David Rochon estime que ses protégés ont tout donné et qu’ils se sont battus jusqu’à la fin. « Il y a cinq semaines, un lundi soir à Gatineau, nous étions 10e au classement et il fallait gagner pour accéder aux séries. Qui aurait pensé qu’on pouvait se donner une chance de vaincre les Panthères en séries », de signifier l’entraîneur.

« Après avoir été en quelque sorte vendeurs à la mi-saison, on s’est regroupés et les gars ont formé une équipe. Ce qu’ils ont accompli dans cette série est remarquable. Personnellement, je n’ai jamais vu équipe se relever d’une défaite de 12-2 pour gagner les deux matchs suivants », a déclaré David Rochon.

Les Panthères (3 en 5) ont été favorisés dans le nombre de supériorités numériques comparativement à « 1 en 3 » du côté des Braves. Le chiffre des lancers s’est conséquemment arrêté à 39-27 pour Saint-Jérôme même si les Campivallensiens ont eu le dessus (10-7) au dernier tiers.

Tristan Gourdeau, le 2e marqueur de la LHJAAAQ en saison régulière, a obtenu deux buts (1er, 2e) et autant de passes dans le camp des Panthères après avoir été tenu en échec pour une grande partie de la série. Theo Haley a également réussi un doublé (2e, 3e) tandis qu’Olivier Tourchot (9e) et Pierre-Olivier Bourgeois (4e) , dans un filet abandonné, ont été les autres buteurs.

Alex Larocque (2e), qui avait inscrit les Braves à la feuille de pointage à 3 :22 de la période initiale, doit tirer sa révérence à l’instar des 4 autres joueurs de 20 ans qui complètent leur stage junior, Maxime Lavoie, Lukas Châtelain, Michael Stegmann et Jérémy Bisson.

Les Braves peuvent s’enorgueillir d’avoir recréé la fièvre des séries à l’aréna Salaberry en attirant quelque 800 spectateurs lors du 6e match et l’avenir est prometteur pour la formation de Salaberry-de-Valleyfield.

Tristan Gourdeau a réussi un doublé dont l’éventuel but gagnant pour les Panthères de Saint-Jérôme (photo du haut). Les deux équipes se sont alignées pour la traditionnelle poignée de main à la suite de la victoire des Panthères sur les Braves de Valleyfield (7-4) dans le match décisif de la série.

(Photos : Denis Bourbonnais – La Voix Régionale)

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!