Les Braves n’ont jamais fait de doute à Gatineau: victoire de 15-5 | VIVA MÉDIA Skip to main content

« C’était notre match le plus important de la saison et les joueurs ont très bien répondu à l’appel ».

Le capitaine Alex Larocque a pris les choses en main pour les Braves et il a connu une soirée de 6 points dans la victoire décisive de 15-5 sur les Flames de Gatineau, lundi soir à l’aréna de Buckingham.

(Photo : Tobi-Lynne P. Payne)

Telle a été la marque d’appréciation de l’entraîneur-chef des Braves de Valleyfield, David Rochon, à la suite de la convaincante victoire de 15-5 de ses troupiers sur les Flames de Gatineau, lundi soir à l’aréna de Buckingham.

Menacés de se retrouver à l’égalité avec le club gatinois pour la dernière place disponible en vue des deux matchs suicides du 27 mars, les Braves ont haussé leur jeu de deux crans pour distancer les Flames par 4 points au classement général avec 5 rencontres à disputer. Du même coup, la formaton campivallensienne a repris le 9e rang devant le Titan de Princeville, qui avait réservé une mauvaise surprise aux Braves en signant un gain de 7-5 à l’aréna Salaberry jeudi dernier.

Lundi, le capitaine Alex Larocque a donné l’exemple en cumulant 3 buts et autant de passes pour mener ses coéquipiers vers un éclatant triomphe. « Après le revers décevant contre Princeville, Alex a pris les choses en main. Le capitaine a convoqué un meeting, il a été notre leader. Ce soir (lundi), Alex a été dominant », a louangé David Rochon.

Larocque a ouvert le pointage dès la 57e seconde du match et les Braves ont ajouté 3 autres filets sans riposte dans la période initiale. Le défenseur Étienne Parent a ponctué son retour au jeu en marquant une paire de buts (6e, 7e) dont un en infériorité numérique sur un 3 contre 1. Dylan Denis (8e) a enchaîné avec le premier de ses 3 buts pour procurer une avance de 4-0 aux siens.

Les Braves ont gonflé l’écart à 7-1 au second engagement grâce au doublé de Michael Stegmann (10e, 11e), suivi du premier dans les rangs juniors du joueur affilié Nathan Lévesque lors d’un jeu de puissance avec 10 secondes à écouler dans la période. Les visiteurs ont éteint les Flames avec 8 autres buts au dernier vingt, ceux de Zachary Séguin (29e), Dylan Denis (9e, 10e), Alex Larocque (17e, 18e), Mathis O’Driscoll (3e), Justin O’Connor (9e) et Nathan Lévesque (2e).

Dans ce festival offensif, les plus productifs ont été Alex Larocque (3-3), Michael Stegman (2-2), Dylan Denis (3-0), Étienne Parent (2-1) Nathan Lévesque (2-0) et Zachary Séguin (1-1). Le gardien Jasmin Simon a bloqué 33 des 38 rondelles dirigées par les Flames alors que les portiers Malcom Patry et Eric Villeneuve ont été bombardés de 48 tirs pour Gatineau.

Fait à signaler, le défenseur Jordan Gagnon a démontré qu’il était le joueur d’équipe ultime en acceptant d’enfiler l’équipement de gardien de but en l’absence de Gabriel Boissonneault (protocole COVID) et Xavier Lefebvre (commotion). Les Braves étaient privés également des services de Félix-Olivier Beaudin (malade) et Di D’Abram Mianscum (protocole COVID). Karl Ste-Marie a repris sa place dans l’alignement à la position de centre.

« Nous avons eu un peu d’indiscipline au début mais les gars ont ajusté leur tir. Notre opportunisme a ensuite dicté le ton dans le match », a résumé David Rochon. « Justin O’Connor et Zackary Lavoie n’ont pas hésité à jeter les gants pour répliquer à des mises en échec qu’ils n’ont pas apprécié à l’endroit d’un coéquipier », a encensé le « coach ».

Les Braves ont un gros week-end devant eux avec 3 rencontres de 4 jours face à Beauce-Appalaches (jeudi, aréna Salaberry), Longueuil (vendredi) et l’Éverest de la Côte-du-Sud, dimanche à domicile à compter de 16 h.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!