Flambée offensive des Braves face à West-Island : Alex Larocque et Zachary Séguin en feu | VIVA MÉDIA Skip to main content

Les Braves de Valleyfield ont remporté une 2e victoire de suite et ils ont empli le filet allègrement dans un gain de 9-3 sur les Shamrocks de West-Island, jeudi soir, devant près de 400 amateurs réunis à l’aréna Salaberry.

Zachary Séguin, auteur d’un tour du chapeau, a donné le ton à la domination des Braves de Valleyfield en première période, lors d’une victoire au pointage de 9-3 sur les Shamrocks de West-Island.

(Photo: Tobi-Lynne P. Payne)

Contrairement à la dernière visite de la troupe de l’entraîneur Karel Svoboda, la formation campivallensienne a été en mesure de percer la muraille du gardien Philippe McNab dès la période initiale et menaient 3-0 après 20 minutes. Les visiteurs ont repris espoir au second engagement, qui s’est terminé 4-2 à l’avantage des locaux, mais les Braves ont explosé pour 5 buts au dernier tiers pour tourner le match en festival offensif.

Zachary Séguin, avec un tour du chapeau et une passe, ainsi que le capitaine Alex Larocque, qui a récolté 5 points (un but, 4 assistances), ont été les catalyseurs de cette flambée productive dans le camp des vainqueurs. Pas moins de 8 joueurs ont amassé deux points parmi les protégés de l’entraîneur-chef David Rochon, soit Alexis Bourboin (1 but, une passe), Félix-Olivier Beaudin (1-1), Frédéric Dutil (1-1), Justin O’Connor (1-1), Mathis Meilleur (1-1), Olivier Tremblay (0-2), Karl Ste-Marie (0-2) et Di D’Abram Mianscum (0-2).

Les Braves ont tonné sur le jeu puissance avec 4 réussites en 9 avantages numériques. Les Shamrocks, qui ont été limités à 3 lancers au premier vingt, ont profité de nombreuses pénalités imposées aux Braves en 2e période, pour revenir dans la partie et ils ont obtenu 26 tirs sur le portier campivallensien Gabriel Boissonneault au cours des 40 dernières minutes.

Au total, le gardien des Braves a bloqué 26 des 29 rondelles dirigées vers lui pour mériter une 2e victoire consécutive. Les Braves ont totalisé 52 lancers sur Philippe McNab et Paolo Marabella, le premier ayant concédé 7 buts avant de céder sa place à mi-chemin au dernier tiers.

Dutil : une force en infériorité numérique

En plus des prouesses offensives, le jeu en désavantage numérique s’est avéré une force chez les Braves. Frédéric Dutil s’est illustré à court d’un homme et lors d’un 5 contre 3, se sacrifiant pour bloquer plusieurs tirs, alors que les attaquants Maxime Lavoie, Justin O’Connor et Di D’Abram Mianscum étaient tout aussi efficaces en compagnie des défenseurs et de Gabriel Boissonneault qui ont tenu le fort sur le « PK ».

Zachary Séguin (13e) a sonné la charge sur une échappée dès la 6e minute de la rencontre, bien alimenté par Alex Larocque et Dylan Denis. Mathis Meilleur, de retour à la ligne bleue en l’absence d’Étienne Parent, a enfilé son premier but dans l’uniforme des Braves à 14 :24 du premier engagement. Le « 52 » s’est avancé jusqu’au filet et il a fait dévier la passe transversale d’Alexis Bourboin au fond de la cage. Zachary Séguin (14e) a porté le score à 3-0 deux minutes plus tard avec la complicité d’Alex Larocque et Olivier Tremblay.

Alexei Dikranian (2) a inscrit les Shamrocks à la feuille de pointage au début de la 2e période et Zachary Séguin (15e) a complété son tour du chapeau sur l’attaque massive, assisté d’Alex Larocque et Félix-Olivier Beaudin, à 11 :26 pour replacer les Braves en avant par un triplé. Avec une centaine de secondes à écouler au 2e vingt, Brandon Itzkovich (3e) a réduit l’écart à 4-2.

Les Braves ont exercé leur domination en 3e période, d’abord avec les buts en supériorité numérique de Félix-Olivier Beaudin (10e) et Alex Larocque (10e), puis les filets de Frédéric Dutil (3e), Justin O’Connor (6e) et Alexis Bourboin (6e), le dernier compté en désavantage numérique avec 10 secondes à jouer. Les Shamrocks sont parvenus à marquer un premier but (sur 7 tentatives) sur le jeu puissance, le 2e du match de Brandon Itzkovich (4e) à 18:19.

A l’issue de la rencontre, l’entraîneur David Rochon s’est dit satisfait de la performance offensive de ses joueurs. « Nous avons bien exécuté les choses qu’on a travaillé dans la o-zone », de signifier le coach qui a louangé le travail d’Alex Larocque, Frédéric Dutil et Zachary Séguin, entre autres.

L’entraîneur a tout de même exprimé sa déception en lien avec le laps de temps où ses hommes ont réduit leur intensité en 2e période, permettant à West-Island de marquer une paire de buts. Il y avait deux absents chez les Braves, Justin Roy, blessé à l’épaule, et Etienne Parent, qui s’est retiré momentanément de l’équipe pour passer du temps avec sa famille.

Les Braves seront en quête d’une 3e victoire d’affilée, ce soir (vendredi), alors qu’ils en viendront aux prises avec les Cobras de Terrebonne à la Cité du Sport à compter de 19h30.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!