Les Braves de Valleyfield ont connu un début de match difficile et ils n’ont jamais pu surmonter ce faux départ lors de la partie inaugurale de leur saison, s’inclinant par la marque de 7-1 devant les Cobras de Terrebonne vendredi soir à l’aréna de la Cité du Sport.

La rondelle était déposée depuis seulement 35 secondes quand Samuel Ritchie (1er) a placé les locaux en avant au premier engagement et les Cobras ont ajouté deux autres filets dans le temps de le dire. Samuel Pilon (1er), à 1:35, et Samuel Ritchie avec son 2e de la rencontre, ont procuré une priorité de 3 buts à la troupe de Robert Dubuc dès la 4e minute de la période initiale.

Le défenseur de 20 ans Lukas Chatelain (1er) a redonné espoir aux Braves en secouant les cordages avec 60 secondes d’écoulées au 2e vingt, avec l’aide d’un autre vétéran à la ligne bleue, Olivier Tremblay. Les Cobras ont ensuite riposté grâce à Wilhelm Lajeunesse (1er) à 17:58 pour rentrer au vestiaire avec un écart favorable de 4-1.

La formation campivallensienne, qui a été blanchie en 8 avantages numériques, n’a jamais pu résoudre l’énigme que représentait le gardien adverse Marc-Anthony Lambert alors que les Cobras ont gonflé leur total de buts à 7 au 3e tiers. Samuel Pilon (2e) Zackary Riel (1er) et Samuel Chabot (1er), les deux derniers sur l’attaque massive, ont déjoué Gabriel Boissonneault qui a cédé 7 fois sur 32 tirs.

La frustration a gagné les visiteurs qui ont écopé de 4 pénalités dans les 5 dernières minutes dont une double mineure décernée à Di D’Abraham Mianscum pour avoir dardé. Les Cobras ont terminé le match avec «3 en 8» en supériorité numérique pendant que les Braves étaient limités à un but sur 26 lancers. Aucun attaquant ne s’est inscrit à la feuille de pointage dans le camp des perdants, les deux points appartenant aux défenseurs Lukas Châtelain et Olivier Tremblay.

Les Braves n’ont aucune partie à l’agenda pendant une semaine et ils vont rendre visite aux Rangers de Montréal-Est le vendredi 17 septembre (19h30) au Centre récréatif Edouard-Rivest.

Laisser un commentaire