Disputant trois matchs en quatre jours, les Braves de Valleyfield ont dû se contenter d’une récolte d’un point sur une possibilité de six le week-end dernier. Vaincus à deux reprises par les Inouk de Granby, 7-3 et 8-5, les Campivallensiens sont parvenus à soutirer un point aux Prédateurs de Joliette lors d’une défaite en tirs de barrage par la marque de 2-1 à l’aréna Marcel Bonin.

Félix-Olivier Beaudin a orchestré le but de Karl Ste-Marie jeudi soir dans une défaite de 7-3 des Braves de Valleyfield face aux Inouk de Granby.

Contrairement à la séquence précédente où les Braves ont été renversés après avoir pris les devants tôt dans les rencontres, la troupe de David Rochon a plutôt connu un départ difficile lors des deux confrontations avec les Inouk de Granby.

Jeudi à l’aréna Salaberry, les Braves n’ont jamais pu surmonter un déficit de 4-1 qu’ils ont concédé en première période. Dimanche après-midi, c’était 4-1 à l’issue de l’engagement initial et 8-1 dans les premiers instants du 3e vingt, avant que les Braves enfilent quatre buts en moins de cinq minutes pour se consoler avec un résultat final de 8-5. Chose certaine, les Inouk mènent la vie dure aux Braves, les Granbyens ayant remporté les 3 derniers matchs entre les deux clubs avec un cumulatif de 21 buts marqués.

Dimanche, Alex Larocque, avec une paire de filets (2e, 3e), Olivier Tremblay (4e) et Dylan Denis (3e) ont fait mouche pour les Braves. Nathan Lévesque était en uniforme chez les Braves et il a obtenu une aide à sa première expérience dans une partie régulière de la LHJAAAQ. Thomas Tétreault a accordé 7 buts sur 25 lancers et son successeur Gabriel Boissonneault a cédé une fois sur 8 tirs pour les Braves, qui ont tout de même dirigé 38 rondelles vers le portier des Inouk, David Provencher.

Les Braves étaient en position pour décrocher leur 2e victoire de la campagne à Joliette vendredi soir mais ils sont finalement revenus bredouille en perdant un 3e match en fusillade, cette fois-ci par la marque de 2-1.

La formation campivallensienne a obtenu le départ souhaité et Di D’Abram Mianscum (3e) a ouvert le pointage en supériorité numérique à 11:44 de la période initiale, aidé de Karl Ste-Marie et Zachary Séguin. Ce fut ensuite la panne sèche des deux côtés jusqu’en 3e période alors que les Prédateurs ont égalisé les chances à 2:20 grâce au premier filet d’Alexandre Gauthier cette saison.

Le compte est demeuré 1-1 pendant le reste des 60 minutes réglementaires, les gardiens Thomas Tétreault et Rémi Champoux, tous deux désignés joueur du match, étant irréprochables. Une prolongation de 5 minutes n’a pas changé la donne et les Braves n’ont pu tirer profit d’un avantage numérique découlant d’une pénalité décernée à Joliette pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire.

Tout s’est décidé en fusillade et un seul patineur a été en mesure de trouver le fond du filet. Après la tentative infructueuse de Zachary Séguin, Robin Lévesque a placé les Prédateurs en avant. Alexis Bourboin, Alexis Bolduc et Karl Ste-Marie ont ensuite été stoppés, ce qui a amené le résultat final de 2-1 pour l’équipe locale.

Les Braves tenteront de retrouver le sentier de la victoire lors de la visite du Titan de Princeville, jeudi soir (19h30) à l’aréna Salaberry, et ils seront à Pierrefonds samedi soir (19h30) pour y affronter les Shamrocks de West-Island.

Laisser un commentaire