Echos des 15es Régates de Beauharnois… | VIVA MÉDIA Skip to main content

Beauharnois – Les conditions météorologiques ont été loin d’être idéales mais les fervents de courses d’hydroplanes ont eu droit à un spectacle enlevant aux 15es Régates de Beauharnois, le week-end dernier au parc Bourcier.

Pour un second événement de suite cette saison en HRL, Andrew Tate (Steeler GP-777) et Ken Lupton (Lucas Oil GP-577) ont été impliqués dans des affrontements épiques aux Régates de Beauharnois.

(Photo : Dom Lemyre)

Même si des vents oscillant autour de 40 km/h ont forcé l’annulation des épreuves du samedi, la journée de dimanche a donné lieu à des courses spectaculaires, principalement dans les classes Grand Prix et Hydro 350. Des arrêts intermittents ont eu pour effet de limiter le nombre de courses à 16 sur une possibilité de 25, ce qui n’a pas empêché les amateurs d’assister à des compétitions féroces.

Les quelques milliers de spectateurs qui ont patienté jusqu’à la toute fin ont été témoins d’une bataille effrénée opposant Andrew Tate (Steeler GP-777) au Néo-Zélandais Ken Lupton (Lucas Oil GP-577) jusqu’à ce qu’un abandon du « Kiwi » au dernier tour laisse la voie libre au pilote de Walled Lake (Michigan) dans la finale de la classe Grand Prix.

C’était la 4e fois en deux événements que les deux rivaux se retrouvaient coude à coude, incluant les Régates de Cambridge (Maryland). Jack Lupton a également été au plus fort de la compétition à Beauharnois au volant du nouveau GP-33 et il a disputé l’épreuve de la fin de semaine à son frère Ken dans le groupe 2B de dimanche. Chose certaine, une rivalité s’est installée entre Ken Lupton et Andrew Tate qui sont les hommes à battre jusqu’à maintenant dans la classe Grand Prix en HRL.

Entre les bouées…

Aileron brisé pour Patrick Haworth

La malchance s’est acharnée sur l’écurie « Bad Influence » H-79 de Michael Grendell en fin de semaine en Hydro 350. Dans la 2e ronde de qualification, le pilote Patrick Haworth a dû rentrer aux puits lorsque l’aileron stabilisateur se s’est brisé en deux au contact d’une forte vague.

Louis-Alexandre Beaudoin au volant d’un ex-« Big Decision »

L’embarcation « Another One » H-113 que pilotait le Sorelois Louis-Alexandre Beaudoin aux Régates de Beauharnois était mené auparavant par Louis Allard en tant que « Big Decision » H-4. Il s’agit de l’une des trois coques qui avaient construites par Jean-Guy Leboeuf et Jacques Daoust aux ateliers du rang Double à Salaberry-de-Valleyfield.

Une liste de coureurs incluant 6 recrues

Parmi les 46 inscrits dans les classes Hydro 350 (17), Formule 2500 (12), Grand Prix (8), 2,5 litres (7), Pro Hydro (1) et Vintage (1), il y avait une demi-douzaine de recrues qui font les débuts en HRL. Les coureurs de première année sont Adam Carruthers (Herrin Choker S-38), Alexandre Leduc (Fat Boy S-88), Vincent Laberge (Canadian Tire S-25), Sébastien Leduc (Happy Sunny S-555), Eddie Kanfoush (Miss Behaved S-50) et Danny Léger (Charpentek H-666). François Leroux s’ajoutera au groupe lors des Régates de Valleyfield avec son « OMG » H-447 qu’il a endommagé aux Régates de Cambridge lors d’une envolée. Il en sera de même pour Matthieu Brown qui s’est porté acquéreur du « Maverick » F-29 avec sa fiancée Caroline Daoust et qui deviendra le « Daoust & Daoust » F-74.

Baptême de Mark Antoyne Racine à Brockville

A la suite du retrait de Jean-François Latour, qui devait conduire le « Joker » F-8 une dernière fois à Beauharnois et Valleyfield, la famille Racine prend les rennes du bateau de classe Formule 2500 en prévision des Régates de Brockville et de Valleyfield. Le fils, Mark Antoyne Racine partagera le volant du « Defying Gravity » F-17 avec le paternel, Stéphane Racine.

Owen Henderson fait bonne impression

Owen Henderson, fils du constructeur de Brockville, a connu une bonne première sortie à bord du « Secret Ah Sum-er » F-3, obtenant une 3e position dans la qualification 1B à la suite d’un excellent duel avec Tommy Shannon (F-4). Le jeune pilote avait le 5e corridor pour la finale qui n’a éventuellement pas été disputée. Owen conduira cette saison l’ancien « Busted Prop » F-69 qui appartient toujours à John Huganir, père de Tom, alias Johnny Dooche, Huganir.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!