Le temps que passe la tempête | VIVA MÉDIA Skip to main content

Ces deux dernières années, la créativité de nombreux artistes a été mise à l’épreuve. Pour créer, les artistes s’inspirent de ce qui les entoure, du monde en mouvement. Dans un contexte où les relations sociales sont momentanément interrompues, il peut s’avérer difficile, voire impossible, de s’inspirer des autres pour créer. Comme plusieurs, Marie-Pierre Leduc s’est questionnée à savoir comment elle traverserait ce brouillard créatif. Et, s’il suffisait d’attendre que passe la tempête?

Crédit photo : Jean-Sébastien Baciu

Quelques jours à peine avant que débute le premier confinement, VIVA MÉDIA rencontrait Marie-Pierre Leduc et son conjoint Michel Roy, dans leur Studio Grange. Lors de l’entrevue, le couple avait partagé leur enthousiasme quant à leurs projets à venir.

 

La pandémie a freiné les enregistrements de la troisième saison du Studio Grange. Les spectacles et évènements culturels annulés, la chanteuse s’est alors questionnée sur ce qu’elle devait faire. « Pour nous, la pandémie a commencé dans un nuage gris. J’ai songé retourner aux études. J’ai même envoyé mon CV dans les écoles. Je me suis dit que j’allais enseigner le chant et la musique. Michel et moi, parce que nous travaillons toujours ensemble sur nos projets, on s’est posé beaucoup de questions. Finalement, la vie nous a dit que non, il fallait que l’on continue. J’ai alors rempli des demandes de subventions. J’ai eu une première bourse musicale en 2020, pour faire mon album. C’était la première partie du projet. Nous sommes allés en studio. Pour cet album, j’ai écrit les textes que nous avons retravaillés, Michel et moi. Puis, j’ai eu une deuxième bourse en 2020, cette fois pour monter mon spectacle, en résidence. »

Un nouvel album

Actuellement en prévente sur ITunes, l’album Le temps que passe la tempête, sera disponible sur toutes les plateformes dès le 22 avril. Le public pourra ainsi découvrir huit chansons, dont six nouvelles compositions, écrites par Marie-Pierre Leduc. Soulignons que Jay Lefebvre qui a notamment travaillé avec Simple Plan, Roch Voisine et Ginette Reno, a participé à la coréalisation de l’album, avec Michel Roy. De plus, Le temps que passe la tempête, est distribué par Disques Arctic.

 

« Le temps que passe la tempête, c’est un peu ce qu’on a fait, mais en même temps, nous nous sommes tenus actifs en attendant qu’elle passe. Sur l’album, il y a huit chansons, mais six nouvelles compositions. Il y a une chanson qui y est en deux versions, soit une plus radiophonique et une plus country. Aussi, nous avons décidé de mettre le Elle, qui est sortie en 2019, mais qui a un peu passé inaperçue, parce que la pandémie est arrivée. Pour cet album, nous sommes allés chercher beaucoup de guitares acoustiques, contrairement à l’album Mon univers qui avait plus de guitares électriques. »

Résidence

Le mercredi 27 avril, le public est invité à assister au lancement de l’album, dans une formule 5 à 7, lors de laquelle il sera possible de se procurer Le temps que passe la tempête. L’évènement se déroulera à la Salle Jean-Pierre Houde de Châteauguay. Durant cette soirée, les participants auront la chance d’assister à une représentation de trente minutes durant laquelle Marie-Pierre Leduc, accompagnée de ses musiciens, présentera quelques nouvelles chansons. Ceux qui désirent assister gratuitement à l’évènement sont priés de contacter Michel Roy via l’adresse courriel emr@rocler.com.

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!